La justice congolaise à la traque des organisateurs du concert de Fally Ipupa


Lecture 2 min.
Le concert de Fally Ipupa vire au drame
Fally Ipupa, lors d'un concert

Les autorités congolaises ont lancé une traque contre les organisateurs du concert du chanteur Fally Ipupa. Au moins onze personnes ont perdu la vie dans une bousculade lors de l’évènement, samedi, à Kinshasa. La manifestation a eu lieu dans le plus grand stade de la capitale de la RDC, Kinshasa.

Neuf spectateurs et deux policiers ont perdu la vie lors du concert organisé par le chanteur congolais Fally Ipupa, samedi 29 octobre. Qu’est-ce qui a bien pu déclencher la bousculade ? La question reste entière. Selon le constat fait par le journaliste de RFI, « plusieurs spectateurs se sont évanouis avant et pendant le concert ». D’après Daniel Aselo, membre du gouvernement rd-congolais, cette catastrophe est la conséquence du débordement de l’événement.

Le vice-Premier ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a insisté que la responsabilité revient entièrement aux organisateurs du concert. Et d’asséner : « Ils devront répondre de leurs actes devant la justice ». Daniel Aselo a en outre précisé que les autorités judiciaires ont interpellé un membre du comité d’organisation. D’autres sont recherchés, a-t-il poursuivi.

Fally Ipupa se dit « vraiment peiné »

Pour le ministre, les organisateurs ont sous-évalué la mobilisation lors de ce concert marquant les 16 ans de carrière de l’artiste. L’officiel a en outre relevé que les organisateurs n’ont pas respecté leurs engagements. Notamment en matière de capacité accueil du stade de 80 000 places assises. Des sources de RFI ont annoncé que la manifestation a réuni plus de 120 000 personnes.

Écartant tout violence policière lors de l’évènement, le ministre rd-congolais a plutôt évoqué des cas d’étouffement. « Dans cette histoire, l’organisateur de l’événement doit être poursuivi et puni. Il doit se présenter et dire à la République pourquoi a-t-il ainsi mal organisé cet évènement qui a conduit les gens à la mort », a martelé Daniel Aselo.

Lire : Fally Ipupa invité de l’Union Africaine à Expo Dubaï 2020

« J’ai appris qu’il y avait des morts, je suis vraiment peiné », a pour sa part indiqué Fally Ipupa. « On attend des précisions. Je suis vraiment très triste », a-t-il poursuivi. Évoquant les raisons de l’incident, l’artiste confie qu’il y « beaucoup de spéculations. On n’a pas encore de vraies infos ». Il a dit préférer se « limiter à partager la peine de toutes ces familles qui ont perdu des êtres chers ».

Avatar photo
Très attaché à l’Afrique Centrale que je suis avec une grande attention. L’Afrique Australe ne me laisse pas indifférent et j’y fais d’ailleurs quelques incursions
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter