La Grande Ile à chaud

Site d’actualité malgache, Gazetynety connaît un beau succès depuis sa naissance, il y a à peine quelques mois. Le secret : interface impeccable, actualisation régulière et revue de presse corrosive.

Depuis juin dernier, un nouveau venu se taille une place au soleil dans le petit monde des sites malgaches. Gazetynety – site d’actualités en français et malagasy – allie une interface impeccable et des informations triées sur le volet. Déjà 15 000 visites depuis son ouverture, en juin dernier. Avec une page d’accueil légère à charger et une actualisation quasi quotidienne, les webmestres de Gazetynety ont mis toutes les chances de leur côté. Résultat, le site est déjà très riche, de photos, d’infos et de dossiers, laissant se dessiner une ligne éditoriale audacieuse et sans concession.

Sujets brûlants

Les articles sélectionnés dans la presse malgache, française et réunionnaise sont choisis avec soin. Le ton est neutre, presque froid, mais les papiers abordent des sujets brûlants. Ou comment la fermeté du nouveau régime malgache et la hausse des tarifs douaniers réduisent considérablement la marge de nombreux exportateurs réunionnais qui profitaient de certains passe-droits sous le régime Ratsiraka… Comment les critiques se mettent à poindre à l’encontre du nouveau dirigeant, Marc Ravalomnana… Ou encore, sur des sujets plus sociaux, comment la France n’est peut-être pas le pays de bergers d’Arcadie que s’imaginent certains Malgaches.

Les sujets sont multiples, toujours intéressants. Par cette volonté de ne pas plaire à tout prix mais d’éclairer, d’informer, Gazetynety est en passe de devenir un outil de réflexion essentiel sur la Grande Ile. Traquant l’info à chaud du Journal de l’Ile (de la Réunion), de Midi Madagascar, du Monde ou encore des Echos du Capricorne, Gazetynety donne une vue d’ensemble de l’actualité. Et pour en savoir plus, la partie  » Baky « , très bien documentée, invite à découvrir les derniers ouvrages publiés sur Madagascar. Sans flagornerie, on peut saluer chaleureusement le nouveau venu et lui souhaiter le succès qu’il mérite.

Visiter le site.