La Galerie Imane Farès est heureuse d’annoncer sa prochaine exposition intitulée « En toute innocence (subtilités du corps) »

expo-070911-004.jpg

« En toute innocence (subtilités du corps) », présente le travail des artistes Pélagie Gbaguidi, Billie Zangewa et du collectif INGRIDMWANGIROBERTHUTTER. Tirée d’une réflection sur l’image du corps féminin, cette exposition a pour objet d’examiner une variété de positions et propositions sur l’identité féminine et ses formes de représentation.

« En toute innocence » fait écho à la lente et discrète révolution qui voit s’affirmer la place des artistes africaines sur la scène internationale, ainsi que le dialogue s’inscrivant entre ces plasticiennes et un commissariat genré, tant sensible aux questions esthétiques qu’aux discours sur l’identité culturelle.
Ce titre fait aussi référence à la « lutte invisible » évoquée par la célèbre commissaire sénégalaise N’Goné Fall pour décrire le combat mené par les Africaines pour la reconnaissance de leurs droits dans la société.

La notion de « subtilité du corps » s’inspire en partie du concept de “négoféminisme”, type de féminisme africain identifié par Professeur Obioma Nnaemeka, consistant à déjouer la position dominante masculine par voie d’une féminité mesurée. Ainsi, l’idée de « sexe faible » se pose ici comme véritable tromperie, oxymore qui sous-tend cette exposition.

Derrière la sensualité des tapisseries de Billie Zangewa se cache un désir assumé, doublé d’une conscience du pouvoir que le corps féminin exerce sur le sexe opposé. Pélagie Gbaguidi, quant à elle nous propose une variété de récits incarnés. Tandis qu’INGRIDMWANDIROBERTHUTTER nous invite à la jonction des genres, voire la fusion des corps.

« En toute innocence (subtilités du corps) » clôt la série d’expositions de plasticiennes africaines développée à Dakar et Londres par Christine Eyene, commissaire de la sélection africaine de Photoquai – Biennale des Images du Monde (Musée du Quai Branly, sept-dec. 2011).

Ce projet, figurant trois des plus grandes artistes africaines, ouvre un nouveau chapitre dans la programmation de la Galerie Imane Farès dont la mission est de représenter la crème de la scène contemporaine africaine en France et sur les grandes plateformes internationales.
La Galerie Imane Farès sera notamment présente à FOCUS11 – Contemporary Art Africa, événement parallèle à Art Basel (15-19 juin 2011).

« En toute innoncence (subtilités du corps) »
Pélagie Gbaguidi, Billie Zangewa, INGRIDMWANGIROBERTHUTTER
Commissaire : Christine Eyene

7 septembre – 19 novembre 2011

Galerie Imane Farès

41 rue Mazarine

75006 Paris

Tel: 00 1 46 33 13 13

galerie@ifgalerie.com

http://www.ifgalerie.com