La France va débourser plus de 10 millions d’euros pour la protection de la forêt gabonaise

La France s’engage à débourser plus de 10 millions d’euros pour aider le Gabon à protéger ses écosystèmes. Cette enveloppe permettra notamment de réaliser des projets relatifs à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les autorités de Libreville et la chargée d’affaires de l’ambassade de France au Gabon, Jacqueline Bassa Mazzoni, ont signé mardi une convention à travers laquelle la France s’est engagée à débourser plus de 10 millions d’euros en faveur du Gabon pour la protection des écosystèmes du pays et du bassin du Congo.

Cet argent qui s’inscrit dans le cadre de la reconversion de la dette du Gabon vis-à-vis de l’ancienne métropole, servira concrètement à aider les autorités du pays à réaliser les projets relatifs à la lutte contre le réchauffement climatique.

Une partie de cette enveloppe sera également utilisée pour l’installation d’une antenne de réception et d’analyse d’images satellitaires pour mieux surveiller les forêts du bassin du Congo, deuxième massif forestier au monde, après la forêt de l’Amazonie.

Le directeur régional de l’Agence française de développement (AFD), François Permentier, qui a assisté à la signature de cette convention, a signalé que la France, outre cette contribution financière, apportera également l’expertise technique nécessaire pour la mise en place de ces projets d’intérêt communautaires.