La France prête à renouer avec l’Algérie

Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères compte se rendre en Algérie. Même si la date de ce voyage n’est pas encore fixée, Paris souhaite réchauffer ses relations avec son ancienne colonie, à l’occasion des célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance.

François Hollande prêt à réconcilier la France et l’Algérie. Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, « a bien l’intention d’effectuer, à brève échéance, un déplacement en Algérie, à une date qui sera annoncée en liaison avec nos partenaires algériens », a déclaré mercredi le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero. Les présidents français et algériens ont décidé de « donner une nouvelle impulsion à la relation bilatérale franco-algérienne », a-t-il ajouté.

Cette déclaration coïncide avec la tribune de Dominique de Villepin, publiée mercredi par le journal Le Monde, dans laquelle l’ancien Premier ministre français (du 31 mai 2005 au 15 mai 2007) appelle de ses vœux une « réconciliation historique avec l’Algérie ».

La réconciliation selon De Villepin

Dans le gouvernement de Jacques Chirac, Dominique de Villepin a également occupé la fonction de ministre des Affaires étrangères, du 8 mai 2002 au 30 mars 2004. Il maitrise les questions internationales. Il s’est fait connaître du grand public lors de son discours, tenu le 14 février 2003 au Conseil de sécurité des Nations Unies à New-York, contre la seconde guerre d’Irak.


Dominique de Villepin à l’ONU – 14 février 2003 par Chroniques-vieille-europe

Auréolé d’une expertise reconnue, le président du parti République solidaire, parti fondé en juin 2010, enjoint la France de faire face à ses responsabilités. « Assumons enfin, et c’est le plus difficile, notre histoire, même quand elle est douloureuse », déclare-t-il. Et de vanter les mérites de la réconciliation entre les deux pays. « J’ai la conviction que la clé d’une nouvelle politique arabe de la France, c’est une nouvelle relation de la France et de l’Algérie fondée sur une réconciliation historique comme nous l’avons fait avec l’Allemagne. »

En attendant le voyage de Laurent Fabius en Algérie, le Sénat (français) organise un colloque public sur le thème « Algérie-France », le samedi 30 juin. Plusieurs conférences se tiendront de 8h30 à 17h30 pour « comprendre le passé pour mieux construire l’avenir. »