La France fait un geste important pour la vaccination dans les pays pauvres

La France a promis aujourd’hui à Londres de verser 100 millions d’euros supplémentaires en cinq ans à l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI) faisant ainsi un geste généreux qui va contribuer à sauver la vie de quatre millions d’enfants d’ici à 2015 dans le tiers monde, grâce notamment à l’introduction de nouveaux vaccins contre la diarrhée et la pneumonie, deux maladies responsables de 2,8 millions de décès infantiles tous les ans. Cet effort s’ajoute aux quelque 60 millions d’euros annuels que le pays investit déjà dans la vaccination.

En promettant 923 millions d’euros, la Grande-Bretagne devient le premier donateur de GAVI, et montre que la sanctuarisation des budgets de développement, même en période d’austérité extrême, est possible. ONE se félicite de l’immense effort consenti par le gouvernement de David Cameron qui va fournir à lui-seul plus d’un tiers des fonds nécessaires à GAVI pour faire vacciner 243 millions d’enfants d’ici à 2015.

« Le gouvernement français a entendu l’appel lancé ces dernières semaines aux les dirigeants du monde pour lutter contre des maladies évitables qui font encore des millions de victimes tous les ans dans les pays en développement », s’est félicité Guillaume Grosso, le directeur de ONE France, qui assistait lundi à la conférence des donateurs de GAVI à Londres.

« La France, qui est aussi l’un des principaux donateurs du Fonds mondial pour le sida, le paludisme et la tuberculose, fait une fois de plus preuve d’une belle générosité en matière de santé publique, alors que les contraintes budgétaires sont importantes », a ajouté Guillaume Grosso se disant par ailleurs « ébloui » par l’annonce britannique.

« Aujourd’hui est un grand jour pour la lutte contre l’extrême pauvreté et en faveur de la santé maternelle et infantile. Il est extraordinaire que le succès de la conférence de GAVI se traduise par des millions de vies sauvées. Chaque Français pourra se féliciter d’avoir contribué à sauver la vie de millions d’enfants de par le monde », s’est réjoui Guillaume Grosso.

La conférence organisée ce lundi à Londres avait pour but de lever 2,54 milliards d’euros supplémentaires nécessaires à GAVI pour faire vacciner 243 millions d’enfants notamment contre les pneumocoques et le rotavirus d’ici à 2015.

Une somme atteinte, et même dépassée, grâce à la générosité de la Grande-Bretagne, de la France, des Etats-Unis, d’autres pays du G8 et de l’Union européenne, ainsi que d’organismes privés comme la Fondation Bill et Melinda Gates ou des laboratoires pharmaceutiques qui ont consenti d’importantes réductions sur les prix des vaccins.

ONE avait lancé une pétition en faveur de GAVI qui a recueilli plus de 300.000 signatures dans le monde et a été remise ces derniers jours aux principaux pays donateurs.

ONE est une organisation non-gouvernementale, cofondée par Bono et d’autres militants, qui lutte contre l’extrême pauvreté et les inégalités Nord-Sud, essentiellement en Afrique. ONE est soutenue par plus de deux millions de personnes à travers la planète et compte 20 000 membres en France. Pour plus d’information : www.one.org

Retrouvez aussi des histoires sur l’aide qui a produit des résultats impressionnants sur www.one.org/livingproof/fr