La dépigmentation augmenterait les complications lors des grossesses

L’association internationale d’information sur la dépigmentation artificielle a expliqué samedi à Dakar que la dépigmentation des peaux noires avec des produits notamment à base de corticoïdes peut compliquer les grossesses, dérégler le cycle menstruel et même provoquer du diabète. Walf Fadjri souligne qu’entre 2000 et 2008, le service dermatologie de l’hôpital Aristide Le Dantec a enregistré 250 hospitalisations et cinq morts en lien avec les conséquences de la dépigmentation.