La Chine propose un traitement pour stopper le Covid-19, sans vaccin

Des chercheurs chinois ont affirmé avoir déjà mis au point un traitement qui est capable d’arrêter l’épidémie à Coronavirus, écartant ainsi toute idée de vaccin.

Selon LCI, il s’agit d’un médicament qui est en phase de test à la prestigieuse Université de Pékin, et qui permettrait, en plus d’accélérer la guérison des malades, leur garantit une immunisation temporairement contre le Covid-19. Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée en génomique de Beida, a expliqué à l’AFP que le traitement marche chez la souris.

Sunney Xie a expliqué que son laboratoire a prélevé des anticorps chez 60 patients guéris de Coronavirus pour ensuite les injecter à des rongeurs. Le résultat, selon lui est extraordinaire. « Au bout de cinq jours, leur charge virale avait été divisée par 2.500. Cela signifie que ce médicament potentiel a un effet thérapeutique ».

La Commission nationale de la santé a indiqué que six nouveaux cas de contamination au Coronavirus ont été confirmés en Chine continentale, précisant que trois de ces nouveaux cas ont été importés de l’étranger. Un cas a été recensé dans la ville de Wuhan.

Donald Trump qui pointe du doigt la Chine dans la propagation du virus dans le monde, n’épargne par l’OMS qui accuse d’avoir ignoré des rapports sur l’émergence du virus, qui remontent au mois de décembre 2019. Mieux, le dirigeant américain se dit convaincu que l’OMS est trop indulgente avec les autorités chinoises dans leur gestion du Covid-19.

A noter que beaucoup s’agitent pour que soit trouvé un vaccin contre le Covid-19, le plus rapidement possible. Sauf que ceux-là ignorent qu’il faut des années, des dizaines d’années même, si l’on se réfère aux Professeurs Didier Raoult et son homologue sénégalais, Moussa Seydi, qui n’ont pas hésité de donner en exemple le paludisme et le Sida qui n’ont toujours pas de vaccin.

A lire : Didier Raoult sauve la Chine : le Coronavirus n’a pas été créé en laboratoire (vidéo)