La chanteuse nigériane Asa reçoit le 7ème prix Constantin

La Nigériane Asa a remporté, lundi soir à l’Olympia, à Paris, le 7ème Prix Constantin, destiné à valoriser les jeunes talents musicaux, mentionne nouvelobs.com.

La chanteuse succède à Daphné, victorieuse l’année passée. Asa a reçu sa récompense des mains du chanteur français Etienne Daho, qui était cette année le président du jury composé de 19 professionnels de la musique.

Asa (prononcer Asha) c’est d’abord une voix profonde, grave, monstrueuse en ce qu’on croit entendre directement son âme. Grandie à Lagos et établie à Paris, la jeune nigériane chante en anglais et en yoruba des compositions qui oscillent entre pop et soul inspirées d’un héritage musical qui pourrait rassembler Fela Kuti, Aretha Franklin, Angélique Kidjo, Erika Badu ou Mickael Jackson… Ses textes racontent son pays, les choses de la vie, les choses de sa vie, le tout traité avec une fausse candeur et une vraie ironie.

Lire l’interview d’Asa sur afrik