Michaëlle Jean, Secrétaire général de la Francophonie

La Canadienne et Haïtienne Michaëlle Jean est le nouveau Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie. Elle a été désignée à l’issue du huis clos entre les chefs d’Etat membres, lors du 15ème sommet de l’organisation qui s’est ouvert, samedi, à Dakar.

Le nom tant attendu du nouveau Secrétaire général de la Francophonie vient de tomber. Après moult tergiversations, c’est finalement la Canadienne Michaëlle Jean qui succède à Abdou Diouf, l’ex-Président sénégalais, âgé de 79 ans, qui dirigeait l’institution depuis 2003.

Agée de 57 ans, Michaëlle Jean, la seule femme à avoir été candidate au poste, est originaire d’Haïti. Elle a aussi été Gouverneur du Canada, une fonction considérée au même titre qu’un chef d’Etat. Elle a aussi été journaliste et est considérée comme une excellente communicante.
Si sa candidature n’avait pas fait l’objet d’un consensus au début en raison de ses originaires haïtiennes, et du fait que de nombreux membres de l’OIF tenaient à ce que le poste reste aux mains des Africains, elle a réussi à séduire de nombreux chefs d’Etat africains lors de ses différentes tournées en Afrique.

La Canadienne est aussi polyglotte et parle au moins six langues : l’anglais, le français, l’espagnol, l’allemand, le portugais et l’italien. Elle est aussi considérée comme une femme de culture, qui peut citer des vers du poète martiniquais Aimée Césaire, les yeux fermés. Elle devient ainsi la première femme à être à la tête de l’organisation de la Francophonie, qui avait d’ailleurs mis les femmes à l’honneur, lors de ce 15ème sommet.