L’Union Africaine plaide pour l’accès de la production locale de vaccins aux plateformes mondiales de distribution

Le Président Macky Sall
Le Président du Sénégal, Macky Sall

Le Président sénégalais, Macky Sall, a appelé à assurer la pérennisation des vaccins produits localement en Afrique. Cela passe, selon lui, par l’accès de cette production aux plateformes mondiales de distribution et de commercialisation.

Prenant part, par visioconférence, au 2ème Sommet mondial sur le Covid-19 à l’initiative des Etats-Unis, jeudi 12 mai, le chef de l’Etat sénégalais, a lancé une invite aux dirigeants du monde entier. Si le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a insisté que «les vaccins produits en Afrique doivent être achetés par les populations africaines», ajoutant que «c’est vital pour la sécurité sanitaire du continent aujourd’hui et à l’avenir», le sénégalais voit plus grand.

Macky Sall a en effet rappelé que «quelques pays produisent déjà, d’autres comme le Sénégal se préparent très prochainement».  Le président en exercice de l’Union Africaine, a poursuivi que «l’Afrique souhaite que les vaccins produits localement accèdent aux plateformes de commercialisation et de distribution comme Gavi ; ce qui rendra pérenne la production locale de vaccin en Afrique». Le dirigeant n’a pas manqué de préciser qu’il faisait de cet objectif une priorité.

Prenant la balle au rebond, Stavros Nicolaou, cadre au groupe pharmaceutique sud-africain ASPEN, premier producteur du vaccin anti-Covid en Afrique, a alerté que «si nous ne recevons toujours pas de commande pour l’Aspenovax, cela n’aura évidemment aucun sens pour nous de maintenir cette chaîne de production». Macky Sall a plaidé, au nom de l’Union Africaine, pour la mise en place d’un nouvel ordre mondial de santé publique plus inclusif, «pour une meilleure prise en charge des questions sanitaires transfrontalières».

Evoquant l’accès universel au vaccin et l’amélioration du taux de vaccination comme autre priorité pour l’Afrique, le dirigeant sénégalais a rappelé qu’en février dernier, «le 6ème sommet Europe-Afrique avait lancé une initiative pour la production de vaccin à ARN messager dans six pays africains» que sont l’Afrique du Sud, Égypte, Kenya, Nigeria, Sénégal et Tunisie. «Nous appelons à une meilleure diligence dans la mise en œuvre de cette initiative», a insisté %Macky Sall.

Le sommet mondial sur le Covid-19, le second du genre après celui de septembre 2021, met l’accent sur le soutien de solutions locales pour les défis face à la pandémie. Il a permis une levée de nouveaux fonds de 3 milliards de dollars pour lutter contre le Coronavirus. Les organisateurs de cette rencontre virtuelle sont les Etats-Unis qui ont piloté le premier sommet, le Brésil (présidence de la CARICOM), l’Allemagne (présidence du G7), l’Indonésie (présidence du G20) et le Sénégal (présidence de l’Union Africaine).

A lire : Cinq priorités de Macky Sall, nouveau président en exercice de l’Union Africaine