L’Oasis du partage

 » L’Oasis « , de Thierry Lenain et d’Olivier André, s’attache à dépeindre une partie de la vie quotidienne de deux tribus dans le désert. Au centre du livre, la course vitale pour l’eau qui chaque soir oppose la clan de Tarek à celui de Habib.

Le désert appartient aux bédouins qui, à chacune de leur escale, installent leur campement au bord d’une oasis. Mais, très souvent, la tribu de Habib, celle des  » Hommes en bleu  » doit rivaliser de rapidité avec celle de Tarek, celle des  » Hommes en noir  » pour occuper l’emplacement. A la tombée de la nuit, alors que les deux clans se pressent à l’approche du lieu car  » le soleil va se coucher  » et que  » le désert va se cacher « ,  » être les premiers  » est une nécessité. Mais la tribu de Tarek accapare toujours l’endroit la première.

Valeurs touaregs

L’album L’Oasis, destiné aux petits à partir de cinq ans, permet de pénétrer, le temps d’une lecture, une partie de la vie quotidienne des Touaregs. Il permet surtout de prendre conscience de l’importance de l’eau pour ces tribus. Hommes, femmes et enfants, une fois installés autour de l’oasis, en profitent pour boire, se laver ou préparer le thé. Ceux qui arrivent les derniers, ceux de la tribu de Habib, n’ont plus qu’à  » attendre le lendemain que les Hommes en noir soient partis « . Jusqu’au jour où une tempête empêche les Hommes en noir d’accéder les premiers au point d’eau…

Sur des dessins expressifs, chauds et lumineux d’Olivier André, le texte incantatoire de Thierry Lenain, assez succinct, s’étale en lettres bleues. La police de caractère qui, malheureusement, imite grossièrement la graphie arabe, ôte un peu au plaisir de la lecture. La morale de l’histoire n’en est pas moins sauve. Les valeurs de générosité, de pardon, de partage et d’amitié, réputées pour être celles des Touaregs, finissent par triompher. Autour d’un verre de thé.

L’Oasis, de Thierry Lenain et Olivier André, Albums Nathan jeunesse, 2002

Commander le livre.