L’islam questionné

 » Que s’est-il passé ? L’Islam, l’Occident et la modernité  » est le dernier livre du spécialiste du Moyen-Orient, Bernard Lewis. Cet essai tente de répondre à la question très actuelle de la domination de l’Occident au terme de l’incroyable expansion de l’islam puis de son progressif déclin. Un ouvrage à méditer.

 » Que s’est-il passé ? Cela fait longtemps que le monde musulman, et plus particulièrement le Moyen-Orient, se pose cette question « . C’est par cette phrase énigmatique, mais très concrète, que s’ouvre Que s’est-il passé ? L’Islam, l’Occident et la modernité, le dernier ouvrage de Bernard Lewis. Avec cet essai, le spécialiste du monde musulman, revient sur les divers bouleversements survenus au XIX ème siècle et dans la période contemporaine qui ont influencé le développement des sociétés musulmanes du Moyen-Orient. Et qui les ont amenées au point où elles en sont aujourd’hui : bien loin derrière les sociétés occidentales.

Quid de la liberté

Tenter de comprendre et d’expliquer sont les deux préoccupations majeures de l’auteur. Il décrypte la façon dont les sociétés musulmanes orientales, convaincues que  » l’islam, et lui seul, était synonyme de civilisation « , ont tenté de s’opposer aux victoires militaires, économiques et culturelles de l’Occident. Puis il montre comment, à partir du moment où le rapport s’est inversé, ces sociétés ont tenté de reprendre le dessus, parfois même au prix de changements fondamentaux.

Pour Bernard Lewis, l’un des problèmes majeurs des sociétés musulmanes est de toujours vouloir désigner les responsables de leur retard sans accepter de se remettre en question. Au premier plan des coupables, il y a donc les impérialismes occidentaux, les Américains ainsi que  » les conceptions et les pratiques étrangères « , comme le pensent les intégristes. Mais l’auteur retourne la question et incite les sociétés à s’interroger sur un autre plan  » En quoi nous sommes-nous trompés ? « .

Lui-même propose une ébauche de réponse :  » Pour un observateur occidental baignant dans la théorie et la pratique de la liberté, c’est précisément le manque de liberté – liberté de l’esprit affranchi des dogmes et de la censure ; liberté de l’économie affranchie de la corruption et de l’incurie ; liberté des femmes affranchies de l’oppression masculine ; liberté des citoyens affranchis de la tyrannie- qui est à la base des maux dont souffre le monde musulman « . Une démonstration malheureusement très vraie. Les sociétés concernées sauront-elles réagir ?

Commander le livre : Que s’est-il passé ? : L’Islam, l’Occident et la modernité de Bernard Lewis, Editions Gallimard, Le Débat.