L’Internet béninois sur orbite

Un cybercentre du Bénin vient d’opter pour la connexion par satellite. Le débit est plus élevé et le coût est quatre fois moins cher pour le client. Une révolution à Cotonou.

Le cybercentre de la place du Québec à Cotonou est le seul endroit privé du Bénin à disposer d’une liaison satellite VSAT pour se connecter à Internet. Une installation qui assure un meilleur débit et des coûts de connexion réduits.

 » On a consciemment choisi d’être sur satellite pour satisfaire le client. L’internaute qui venait chez nous mettait facilement trente minutes avant d’écrire son mot de passe et le nom de l’utilisateur pour ouvrir sa boîte mail. Il se décourageait. En une heure, il peut désormais surfer plus rapidement et mieux profiter des sites intéressants », s’exclame Rafiath Gibirila, une des six employés du cyber.

Un coût de connexion divisé par quatre

Les coûts ont largement diminué. Depuis sa création en 1998, le cybercentre, qui avait comme fournisseur l’Office de postes et télécommunications ( OPT ), faisait payer à ses clients 4 500 FCFA l’heure de connexion (45 FF). Compte tenu du nombre d’internautes, le débit n’était pas satisfaisant.  » Avec l’OPT, les connexions étaient très lentes car il avait de nombreux client à fournir « , explique Rafiath Gibirila.  » Depuis une semaine, grâce au satellite, l’heure ne coûte plus que 1 000 FCFA (10 FF) pour l’internaute.  »

Les installations ont essentiellement été financées par le Canada pour un montant total de 35 000 000 FCFA (350 000 FF). Si dix-neuf ordinateurs sont actuellement disponibles, six autres le seront dans les semaines à venir. En tout : un parc global de vingt-cinq postes aux capacités bien alléchantes. Un exemple que d’autres cybercentres ne tarderont sans doute pas à suivre.