L’igname d’Arbollé

L’igname, connue sous le nom de nyu dans la langue locale, est un tubercule populaire au Burkina Faso. La variété d’ignames Arbollé pousse dans le village d’Arbollé, dans la province de Passoré, à 50 kilomètres au nord de la capitale Ouagadougou.

L’igname d’Arbollé est une variété résistante à la sécheresse mais ne pousse que dans le sol riche, léger et sablonneux de Passoré. Elle se distingue par sa forme allongée, en forme de bâton (le tubercule a un diamètre de 6 ou 7 centimètres et peut atteindre jusqu’à un demi-mètre de long), ses racines sans peau, sa peau grise et ridée et sa chair blanche tendre, et il est plus doux et plus riche en amidon que d’autres variétés (pour cette raison, il est également connu sous le nom de «igname de sucre»).

La technique de culture consiste à creuser de petits trous (environ 5 centimètres de profondeur) dans lesquels des morceaux de tubercules sont plantés. Les trous sont ensuite recouverts de fumier et de paille, qui protège les plantes du soleil et de la chaleur et les laisse pendant six ou sept mois. La récolte a lieu en octobre.

L’igname est apprécié pour ses qualités sensorielles et peut être mangé cru, frit, cuit ou bouilli.

Il est vendu localement par des femmes, en particulier sur le côté de la route qui va de Ouagadougou à Ouahigouya, ou récolté pour la consommation domestique.

Découvrez quelques recettes à base d’igname :

 Écrasé de poisson à l’igname

Ignames à la sauce tomate (Burkina Faso)

 Frites d’igname

 Purée d’ignames

Voir le site de Slow Food