L’humanité va se retrouver en manque alimentaire, d’ici à 10 ans

La faim en Afrique

Avant tout, ce que je constate, et quels que soient les sujets (en France), c’est que jamais les gens les plus simples, n’ont accès aux médias… De plus, tous les gouvernements, depuis 40 ans, se confondent « tous », pour entretenir la population dans la pauvreté. Les journalistes font « tous » la sourde oreille, quand ils sont contactés par des personnes lambda, même si c’est pour parler de questions importantes. Ce manque de communication médiatique s’avère catastrophique, en vérité pour les citoyens ! Et pourtant les populations précarisées ont besoins d’espoir, et qu’on réponde à leurs attentes.

Je ne suis pas connu du grand public, ni de TF1, ni de France Télévisions, et c’est bien là, le grand problème de notre société. Les TV n’entretiennent aucune relation médiatique avec des gens inconnus. Mon profil est le suivant : je suis hors des partis politiques et/ou idéologiques, je suis non religieux, je n’appartiens à aucun mouvement de pensées. Cela dit, j’ai effectué des travaux et j’ai été convoqué plusieurs fois dans les ministères suivants : (Budget, Economie, Finance et Travail). Sous les gouvernements Sarkozy et Hollande…

Mes travaux sont importants mais à l’époque, je souhaitais être reconnu et rémunéré pour cela. Hors, l’Elysée n’a pas souhaité donner suite (pour des raisons financières surement). Comprenez bien qu’aujourd’hui, la Nation ne serait pas aussi gravement touchée par les différents maux dont elle souffre aujourd’hui (insécurité, emplois de masse et chômage, éducation, transports, justice, commerce extérieur, monnaie, pouvoir d’achat, fiscalité, décentralisation, libertés individuelles, secteur bancaire, l’entreprise)…

Des problèmes auxquels je peux répondre… Il en va de même pour la situation de l’UE qui aurait pu bénéficier de mes propositions gouvernementales (et de fait : internationales). Dernier point sur mes idées économiques et sociales : elles sont toutes apolitiques ! Bref, pour me comprendre en politique, il vous faut connaitre mon propre fonctionnent intérieur, autrement dit : mon développement personnel… J’ai une bonté d’âme, je cultive l’optimisme, la patience, les émotions, mon exaltation, mon sens de l’observation et de la réflexion, d’être dans l’éblouissement…

C’est également d’apprécier : la douceur des êtres, des gestes et des regards, le calme et parfois même le silence, s’extasier devant la beauté des choses, admirer les exubérances de la biodiversité (la Faune et la Flore), s’enivrer des parfums, des couleurs et des formes, développer ma saine curiosité, comprendre mon environnement, avoir de l’empathie face au injustices et combattre celles-ci, aimer l’amour, aimer l’humour, aimer les arts, l’amitié et la vie… Il me semble que la vraie beauté restera toujours celle du cœur.

Cela dit, je suis animé d’une saine et sage politique « positive », que j’ai construite durant des années. Bref, sachons que l’humanité va se retrouver en manque alimentaire, d’ici à 10 ans… A partir d’environ 2030, l’ampleur des effets négatifs du changement climatique sur les rendements agricoles s’accentueront dans toutes les régions du monde. Il nous faut agir vite et efficacement. Au même titre qu’une réelle politique industrielle doit voir le jour, le recyclage doit être également développé, mais aussi l’élaboration d’une lutte contre les gaspillages doit être « sans précédent », sans oublier le grand nettoyage de la planète (la débarrasser de toutes ses pollutions), ainsi que l’avènement des énergies propres « quasi immédiatement ».

Pour l’avenir, 8 à 9 milliards d’habitants (et ensuite 11 milliards) ?! La réponse est pourtant très simple et très claire : nous assisterons à une véritable catastrophe « tant les besoins ne seront absolument pas satisfaits »… Actuellement la planète produit pour l’homme jusqu’en juillet, ensuite on vit à crédit sur elle. Ajoutez toutes les gigantesques pollutions (en Terre, Air, Mer), la sous-nutrition grandissante, le dérèglement climatique, la disparition avérée des animaux, la disparition de la Flore, la cupidité et les irresponsabilités de nos élus gouvernementaux, les désordres sociaux.

Comprenons aussi que l’avènement des Oligarques et de leurs multinationales géreront les nations (car les pouvoirs nationaux seront transférés, via le rachat des dettes publiques, entraînant ainsi la perte de toutes nos libertés de mouvements, de penser, et même des droits de l’Homme, etc. Voila pour ce qui attend les humains de demain.

Jean-Pierre Lannoy

(Royan, France)