L’Espagne va doubler le volume de son aide à l’Afrique

Le Premier ministre espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a annoncé, mardi, au terme d’une visite de 24 heures à Dakar, que son gouvernement va doubler d’ici 2008, le volume de l’aide au développement qu’il accorde à l’Afrique subsaharienne.

Le chef de gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse aux côtés du président sénégalais Me Abdoulaye Wade, a indiqué que l’Espagne a pris l’engagement d’apporter plus d’aide aux pays subsahariens par rapport aux autres puissances du monde, dans le cadre de son « Plan Afrique » adopté en mai dernier. Un plan axé sur la promotion du développement et de la diplomatie.

Madrid entend ainsi faire passer son taux d’aide au développement actuellement de 0,4% de son Produit intérieur brut (PIB), à 0,5% en 2007 et à 0,7% en 2008. L’Espagne a déjà triplé son volume d’aide au profit de l’Afrique subsaharienne depuis l’arrivée aux commandes du Premier ministre Zapatero, le 14 mars 2005 et accordé, au titre de l’année 2006, 450 millions d’euros, soit plus de 292 milliards de francs CFA aux pays subsahariens.

Le développement de l’Afrique, une priorité pour l’Espagne

« L’Espagne a longtemps tourné le dos à l’Afrique en lui accordant autrefois qu’un faible taux d’aide au développement. Elle compte désormais contribuer plus sensiblement au développement du continent avec la mise en œuvre du Plan Afrique », a déclaré le Premier ministre espagnol, qui a estimé que « le développement de l’Afrique est un défi et une priorité pour l’Europe ».

Le « Plan Afrique » du gouvernement espagnol vise également l’accroissement du nombre d’ambassades de l’Espagne dans les Etats d’Afrique subsaharienne et la création d’une « Maison de l’Afrique » à Las Palmas, dans les Canaries.