L’ESJ Lille fait sa rentrée à Bondy

L’ESJ Lille et la ville de Bondy ont inauguré mercredi la première antenne permanente de formation journalistique en Seine Saint-Denis (France). L’ESJ Bondy, annexe de haut niveau de l’école lilloise, accueillera désormais des jeunes issus de quartiers défavorisés ainsi que des journalistes professionnels pour des formations continues. Diversité dans les médias, égalité des chances mais aussi ambition et excellence étaient au programme de l’inauguration.

« Ahh mais c’est toi la seule « reubeu » (sic : arabe en verlan) de la liste !! ». Pour cette jeune bondynoise, difficile de réaliser qu’on puisse intégrer une école de journalisme reconnue quant on est issu de la « diversité », expression désormais consacrée. Trop élitistes, peu enclines à l’ouverture sociale ou ethnique, chères d’accès, les formations aux métiers du journalisme représentent encore aujourd’hui pour certains jeunes un rêve inaccessible.

« S’engager dans une démarche de diversité à long terme et encourager une diversification des recrutements dans les médias», tel est pourtant le pari ambitieux qu’ont fait la ville de Bondy et l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en inaugurant mercredi 16 septembre l’ESJ Bondy. Première antenne de l’école lilloise en Seine Saint-Denis, l’ESJ Bondy, dirigée par Nordine Nabili, ancien rédacteur en chef du Bondy Blog, espère ainsi offrir une formation de haut niveau à tous les Bondynois. Philippe Vasseur, président de l’ESJ Lille entend quant à lui « mettre l’excellence à la portée de tout le monde » […] « et pas seulement à ceux qui sortent des milieux classiques dans lesquels les Instituts d’Etudes Politiques et les écoles de journalisme recrutent ».

Les mêmes moyens de réussir que les autres

Cette initiative, unique en son genre, fait suite au partenariat signé en mars 2009 entre le Bondy blog et l’ESJ ainsi qu’à la mise en place de la classe préparatoire « Egalité des chances ». Vingt jeunes de milieux défavorisés ont ainsi suivi une formation intensive de six semaines sous la tutelle de journalistes professionnels et bénéficieront toute l’année d’une formation à distance gratuite pour le concours d’entrée en juin prochain. Pas de politique de quotas donc mais plutôt une mise à niveau pour donner à ces jeunes les mêmes moyens de réussir que les autres.

Sous la houlette de la députée socialiste Elizabeth Guigou, de l’ancien président de l’ESJ, Hervé Bourges et du maire de Bondy, Gilbert Roger, c’est dans une ambiance euphorique que les 250 m² de locaux de l’ESJ Bondy ont été inaugurés. Ancien local social, le site, qui sera désormais occupé par la classe prépa et l’équipe du Bondy Blog, dispose d’ordinateurs flambants neufs et de matériels informatiques et audiovisuels financés par la municipalité de Bondy.

L’initiative qui suscite d’ores et déjà l’engouement des jeunes de la ville bénéficiera aussi aux futurs étudiants de l’ESJ Lille. Ces derniers recevront à Bondy des formations continues au traitement de l’information en banlieue. Les « émeutes » de novembre 2005 avaient mis en évidence les difficultés des médias traditionnels à traiter de sujets parfois trop éloignés du quotidien de leurs journalistes. Parce que « les écoles de journalisme ne représentent pas la France d’aujourd’hui », selon Hervé Bourges, l’ESJ Lille et la ville de Bondy signent ainsi un geste fort en faveur de la diversité.

Crédit photo :Bondy Blog