L’Egypte rejette l’accord sur le partage des eaux du Nil

L’Egypte rejette l’accord signé vendredi en Ouganda, entre quatre pays riverains du Nil pour se partager les eaux de ce fleuve, a écrit dimanche, le Figaro. Réunis à Entebbe, l’Ouganda, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda, ont décidé de mettre sur pied une commission chargée de gérer les projets d’irrigation, les canaux ou barrages, sur la totalité des 6 700 km du Nil. Ayant refusé de participer à cette réunion, le Caire menace de prendre les « mesures légales et diplomatiques nécessaires » pour défendre ses droit, selon Mohammed Allam, ministre égyptien de l’Eau.