L’e-apprentissage en Afrique du Sud

Un projet pilote, le Digital Partnership, est actuellement mis en oeuvre en Afrique du Sud. Il consiste à faciliter l’accès aux nouvelles technologies pour les communautés désavantagées.

Le Corporate Social Responsibility Forum, organisme dépendant du prince de Galles, lance un nouveau programme, le Digital Partnership. Ce projet unique vise à faciliter et favoriser l’accès à Internet et aux technologies de l’information dans les pays en développement. Il a trois buts principaux : développer l’e-apprentissage, soutenir le développement social et celui des entreprises afin de venir en aide aux communautés désavantagées. L’apprentissage de la technique pour les scolaires et les étudiants ainsi que les formateurs est au centre des premières préoccupations.

Projet pilote

Le projet vise en somme à maximiser l’incroyable potentiel de centaines de jeunes concernant les nouvelles technologies. En effet, tous n’ont pas forcément accès à la formation ou à la connaissance adéquates qui leur permettraient de s’inscrire dans un processus économique global. Le premier projet pilote est actuellement mis en oeuvre en Afrique du Sud. Plusieurs entreprises, institutions nationales et internationales soutiennent vivement le programme Digital Partnership.

A compter de janvier 2002, quinze centres d’e-apprentissage seront donc établis dans environ 3000 écoles et quelques entreprises. Ils disposeront de mille ordinateurs personnels, de programmes de formation, de mécanismes de facilitation et d’assistances techniques réseau. Grâce au projet, plus de 3 millions de jeunes devraient avoir accès à l’e-apprentissage.

En avril 2002, une évaluation sera menée avant de déployer le projet sur une échelle plus grande. Par la suite, d’autres initiatives seront lancées dans divers pays tels que le Brésil, l’Inde, la Russie et la Pologne.