L’audiovisuel malgache en effervescence

Les enjeux audiovisuels de l’Océan indien sont loin de laisser indifférents les professionnels de l’image malgaches, où une réflexion très importante est en cours à partir des médias existants, dans la perspective de l’apparition de nouveaux acteurs.

C’est dans ce contexte de grande effervescence que s’est situé par exemple, au mois d’avril, la visite à Madagascar du président du Réseau France Outremer (RFO) André-Michel Besse, venu rencontrer le Premier ministre malgache Tantely Andrianarivo, ainsi que le ministre de l’information et de la communication et les dirigeants de toutes les chaînes malgaches tant publiques que privées.

Principale conséquence de cette visite : à partir du 10 juin, le journal de la télévision nationale sera diffusé sur RFO Sat Océan indien : enregistré à La Réunion, remonté, et transmis par satellite, il permettra aux informations préparées à Madagascar d’être reçues dans de très bonnes conditions dans toute la région… Donnant ainsi corps à cette idée d’une identité audiovisuelle régionale souvent évoquée dans les discours, et qui avait encore quelque peine à trouver un sens concret.

Coopération avec la Réunion

Des échanges se développeront par ailleurs entre RFO Réunion et la télévision privée RTA dans le domaine de l’information toujours : accueil réciproque des journalistes, dans le cadre de formations communes, mise en oeuvre de coopérations croisées dans le domaine technique et sur le plan éditorial… De quoi nourrir du côté malgache les deux heures de programmes particulier sur l’Océan Indien que RFO Sat diffusera quotidiennement de 19h00 à 21h00 à partir du 1er juin !

Autre signe de cette effervescence de la grande île, les contacts pris récemment en France par M. Rahaga Ramaholimihaso, Président de la Société malgache d’édition ainsi que du prestigieux journal  » La Tribune « , et dont on dit beaucoup qu’il caresserait l’idée de mettre sur pied, à Antananarivo, une nouvelle chaîne de télévision privée.