L’agence de la francophonie donne un coup de pouce à Internet

Un sixième appel à proposition pour l’usage d’Internet en français est lancé par l’agence de la francophonie. Le fonds francophone des Inforoutes est accessible -of course – sur la toile. Cible implicite : l’Afrique.

Vous souhaitez lancer un projet d’expression française utilisant Internet ainsi que les inforoutes et intégrant au moins trois pays francophones. Cet article vous concerne : l‘agence de la francophonie lance un sixième appel d’offre proposant jusqu’à 200 000 FF à un porteur de projet qui retiendrait leur attention. Date de clôture : lundi 18 septembre.

Critères en bref

Les critères d’admissibilité sont les suivants : avoir moins de 30 ans et soumettre un dossier favorisant l’usage d’Internet dans la langue de Molière. La demande de contribution ne peut être supérieure à 100 000 FF pour un projet concernant un seul pays francophone. Si l’initiative en concerne plusieurs, l’aide peut être doublée.

En outre, ce soutien ne doit pas représenter plus de 85% du coût total du projet. Vous n’avez pas un sou ? Pas de panique : le complément de financement de 15% peut être en espèce ou sous forme de services comme des prêts de locaux, de matériel ou de moyens humains.

L’acquisition d’équipements ne doit pas représenter plus de 40% de la contribution demandée et le dossier doit identifier un  » parrain administratif « . Ce peut être une ONG, une organisation gouvernementale, une institution privée ou toute association reconnue. Ce parrain sera responsable de l’utilisation des crédits et co-signera le protocole d’accord. Le détail des éléments requis pour la composition du dossier est disponible sur le Net (http://www.francophonie.org). Internautes, jeunes d’Afrique et d’Europe, créateurs d’entreprises, à vos claviers !