L’Afrique réussit la passe de quatre

Le continent africain a remporté à Madrid la Coupe du monde masculine d’athlétisme pour la quatrième fois consécutive. L’équipe africaine s’est imposée grâce à sa troisième place dans le relais 4×400 mètres au terme de 20 épreuves.

Jamais trois sans quatre, ont dû se dire les athlètes africains en compétition à Madrid lors de la 9ème édition de la Coupe du monde d’athlétisme. A l’issue de deux jours de compétition, vendredi et samedi, l’équipe masculine d’Afrique d’athlétisme a terminé sur la plus haute marche du podium, réussissant la passe de quatre. Elle décroche l’or avec 134 points, devant les Etats-Unis (119) et l’Europe (115).

Malgré des conditions météorologiques exécrables et la non-participation de la figure de proue actuelle de son athlétisme, le marocain Hicham El Guerrouj, écarté pour n’avoir pas participé aux championnats d’Afrique de Rades de juillet dernier, l’Afrique n’a pas eu trop de mal pour imposer sa suprématie. Le ton a été donné dès les premières épreuves, avec la victoire sur 100m du Nigérian Uchenna Emedolu. Il a devancé le représentant des Amériques, Kim Collins et celui de l’Europe, le Nigérian naturalisé Portugais, Francis Obikwelu. Au 1500m et en l’absence du grand maître El Guerrouj, c’est son éternel dauphin, le Kenyan Bernard Lagat qui en a profité pour s’imposer. Le sud-africain Okkert Brits, à la perche, le Kenyan Wilson Boit Kipketer, au 3000m steeple ont également dominé leurs adversaires.

Maria Mutola, impériale au 800m

Dans le tableau féminin, c’est la Russie qui emporte la Coupe du monde 2002, avec 126 points suivie de l’Europe (123) et des Amériques (110). Avec 99 points, l’Afrique ne pointe qu’à la cinquième position. Sur les 19 épreuves au programme à Madrid, l’Afrique en a enlevé trois. Le triple saut a été gagné par la Camerounaise Françoise Mbango Etoné, le saut en hauteur remporté par la Sud-africaine, Hestrie Cloete et enfin le 800m dominé par la Mozambicaine Maria Mutola. Elle est la première athlète à s’imposer quatre fois de suite dans la même épreuve de coupe du monde. Une compétition qui fête cette année ses 25 ans.

La Coupe du monde, organisée tous les quatre ans, oppose des équipes continentales (ou quasi continentales) – Amériques, Europe, Afrique, Asie, Océanie, Etats-Unis – ainsi que le pays hôte, l’Espagne en l’occurrence. La Grande-Bretagne et l’Allemagne alignaient également à Madrid leurs propres équipes, ainsi que la Russie chez les dames. La prochaine édition, la 10ème, aura lieu en 2006, à Los Angeles (Etats-Unis).