L’Afrique musicale réunie

Tout ce que l’Afrique compte de vedettes de la chanson se retrouve dans le double-album Africa All Stars. 29 titres qui retracent l’histoire et la richesse de la musique continentale. Une encyclopédie.

Tous, tous. Ils y ont tous. Aucune star de la musique africaine n’a été oubliée dans le double album concocté par Numkat. Toutes les stars de l’Afrique sub-saharienne sont présentes dans Africa All Stars. D’Ali Farka Touré à Cesaria Evora en passant par Magic System et Angélique Kidjo. La sélection de Numkat est acrobatique : entre nostalgie et découverte. Si Fela, Manu Dibango … sont incontournables et sans risque commercial, il faut de la témérité pour mettre à leurs côtés Etoile du Dakar Help-CV ou encore le groupe ivoirien appelé à devenir une référence en Europe, Magic System. Le dosage est, reconnaissons-le, assez savant. Un zeste d’ancien, un peu d’humour, une pincée du sacré, un rien de rebelle… Difficile de rater une sauce aussi bien épicée.

Une compilation acrobatique

Le double album navigue entre sagesse et imprudence, entre l’établi et l’arrivant. Un équilibre qui révèle de l’ingéniosité. Et la compilation a une vertu encyclopédique. Elle retrace l’histoire et la richesse de la musique africaine. C’est vrai qu’elle est nécessairement inexhaustive, assez injuste pour tous les artistes non retenus. Mais c’est le cas de toute sélection. Celle-là, peut-être un peu plus. Car y figurer est un signe de reconnaissance.

Les deux disques sont très prolifiques, débordant d’énergie et de découvertes. Riches et multiformes. On pénètre avec chaque chanson dans un univers particulier, quelques fois joyeux, volubile, exubérant ou au contraire triste, sage et mélancolique. L’histoire posée sur les notes vertigineuses. Mélopées sahariennes, douceur dansante des îles, ironie du 1er Gaou, marche de protestation au Cap… Africa All Stars est le fruit d’un travail de recherche et d’amour. A écouter sans modération.

Commander l’album.