L’Afrique fait le plein à Shanghaï

Pavillon africain à Shanghaï

Deux mois déjà que l’exposition universelle de Shanghai, en Chine, a débuté. Une rencontre exposition des talents culturels et de l’ingéniosité des civilisations voire des peuples de tous les continents. L’Afrique y prend une part importante !

Plus de 242 pays et organisations non gouvernementales culturelles y prennent part activement. Depuis l’ouverture le 1er mai dernier jusqu’à ce jour, le site de l’expo ne désemplit pas. Le nombre de visiteurs nationaux et étrangers s’accroît toujours. A la mi juin, selon les responsables de l`exposition, plus de quatorze millions de personnes ont déjà visité le site de l’expo! Hallucinant !

Une curiosité réelle pour l’Afrique !

Des pavillons souvent visités, celui de l’Afrique impressionne particulièrement et il attire la curiosité du peuple chinois surtout. Le pavillon africain fait toujours le plein pour plusieurs raisons. D’une part par sa grandeur architecturale, d’autre part, pour les Chinois, c’est découvrir d’une autre manière l’Afrique qu’ils ne connaissent que par sa représentation par les médias.

Faire l’expérience directe de l’Afrique concrète

Voyager sans se déplacer dans quarante deux pays d’Afrique regroupés dans le même pavillon et huit autres à l’extérieur. Ici on peut voir, sentir, toucher, chanter, danser et, même goûter l’Afrique.

Au cœur du pavillon africain, un grand podium où se produisent tous les jours cinq prestations artistiques différentes de divers horizons culturels africains : musique, danse, défilé de mode, spectacle de masques africains…

Une masse de visiteurs… Anonymes ou fameux !

Selon les statistiques, le pavillon africain reçoit 30% des visiteurs de l’exposition. Pour les responsables du pavillon africain, l’exposition permet aux Africains de mieux montrer leur continent et de présenter par eux-mêmes leurs valeurs et leurs réalités culturelles aux peuples du monde et, particulièrement a la Chine.

Se faisant, l’enjeu est aussi de créer et renforcer la communication non seulement politique mais aussi culturelle entre les peuples africains et chinois. Depuis l’ouverture de l’exposition, plusieurs chefs d’Etat africains ont déjà honoré de leur propre présence le pavillon africain. Un signe de fierté et d’honneur a l’égard pour continent noir qui hisse haut ses couleurs.

Par Akpehou Gustave Djonda