L’Afrique du Sud touchée à son tour par le Coronavirus

L’Afrique du Sud devient le septième pays africain à enregistrer un cas de coronavirus après l’Egypte, l’Algérie, le Nigeria, le Sénégal, la Tunisie et le Maroc. Le patient revenait d’un séjour en Italie, confirmant ainsi que l’Europe est la porte d’entrée de l’épidémie en Afrique.

L’annonce a été faite ce jeudi par le ministère sud-africain de la Santé. Un homme âgé de 38 ans et père de deux enfants a été testé positif au coronavirus. Le patient et sa femme faisaient partie d’un groupe de dix personnes revenues dimanche dernier d’un séjour en Italie. Se sentant fiévreux, avec des maux de tête, de la toux et ayant la gorge irritée, l’homme s’est rapproché d’un médecin généraliste le lendemain de son retour. Un test effectué a révélé qu’il était porteur du coronavirus.

Il a été aussitôt placé en isolement chez lui tout comme le médecin qui l’a examiné. Une équipe de traçage composée d’épidémiologistes et d’infirmiers a été déployée dans la province du KwaZulu-Natal où le patient a consulté le médecin.

Avec ce cas détecté en Afrique du Sud, trois grandes zones du continent africain sont ainsi touchées : l’Afrique du nord,avec quatre pays, l’Afrique de l’ouest, avec deux pays, et l’Afrique australe, avec un pays, pour un total de quinze personnes infectées. Pour l’instant, aucun cas n’a encore été détecté en Afrique centrale et en Afrique de l’est.

Il est à noter que les premiers cas de chaque pays sont importés d’Europe, et non de Chine.

Il faut rappeler que l’Afrique du Sud a prévu le rapatriement d’une centaine de ses ressortissants se trouvant encore à Wuhan, le point de départ de l’épidémie. Si parmi ceux-là, personne n’a été identifié comme atteint par la maladie, ils seront tout de même, par mesure de prudence, placés en quarantaine pendant quelques jours après leur retour au pays.