L’Afrique du Sud fait retirer une affiche publicitaire de Mandela en Chine

L’Afrique du Sud a obtenu, ce mardi à Hong Kong, le retrait d’une publicité utilisant l’image de Nelson Mandela, contestant toute exploitation à des fins commerciales du héros de la lutte contre l’apartheid.

Il est hors de question d’utiliser l’image de Nelson Mandela à des fins commerciales ! L’Afrique du Sud a été on ne peut plus claire sur la question. Elle a obtenu, ce mardi à Hong Kong, le retrait d’une publicité utilisant l’image du héros de la lutte contre l’apartheid.

Cette publicité est parue ce mardi en première page du South China Morning Post, le grand quotidien anglophone de Hong Kong. « Nous avons pris contact avec l’entreprise concernée, parce que l’image de Nelson Mandela ne doit jamais servir à des fins commerciales, a déclaré la responsable des affaires politiques du consulat sud-africain, Bryonie Guthrie. « En Afrique du Sud, on dissuade même ses propres associations caritatives de le faire », a-t-elle ajouté.

La Fondation Nelson Mandela, une organisation caritative créée par le Nobel de la Paix, a déposé une vingtaine de marques. Malgré cela, même les proches du premier Président noir de l’Afrique du Sud, décédé le 5 décembre dernier, tentent de faire fructifier le prestige d’un nom qui est aussi le leur. Une de ses filles a également lancé une gamme de vins prestigieux. D’autres membres de la famille commercialisent des vêtements à son effigie. L’un des petits fils de la nation arc-en-ciel avait même fait transférer, en 2011, les corps de trois enfants de Nelson Mandela vers le village de Mvezo, dont il est le chef, dans l’espoir d’en faire un site touristique. Une décision contestée par la famille, qui a porté plainte contre lui. La justice a finalement ordonné le retour des dépouilles.