L’Afrique centrale au microscope

L’Observatoire de l’Afrique centrale scrute l’actualité régionale avec des lentilles grossissantes. Engagé, le site se veut une référence sur la région des Grands Lacs. La République démocratique du Congo y occupe une grande place.

Le dernier communiqué de presse de la rébellion maï maï se trouve sur le site de l’Observatoire de l’Afrique centrale (Obsac). Le site, très engagé, scrute méticuleusement les soubresauts de l’Afrique centrale, principalement la République démocratique du Congo. En plus des dépêches d’agences de presse, l’Observatoire offre des articles et des analyses très fournis. Pour suivre les derniers rebondissements entre les rebelles du RCD-Goma (Rassemblement du Congo démocratique, parti sous tutelle jusqu’à peu du Rwanda) et les Maï-Maï, Obsac est une autre source d’information incontournable. Entre Le Monde diplomatique et Survie, le site (revue hebdomadaire) apporte un regard original sur l’actualité.

L’information en apnée

Le site offre des liens vers les dossiers économiques et politiques de la région des Grands Lacs. Mieux, la profusion de liens fait de l’Observatoire un portail indispensable pour maîtriser la situation géopolitique et ne pas se satisfaire de l’information quotidienne. Les liens, sélectionnés avec bonheur, constituent une véritable bibliothèque virtuelle.

A lire d’urgence le dossier consacré au procès de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila, ex-président de la République démocratique du Congo. Les responsables semblent peu convaincus par le procès, et donc par le verdict. Et, avec force de détails, ils élaborent une théorie assez surprenante sur cet assassinat jamais élucidé même si plusieurs dizaines de personnes ont été condamnés à mort.

Mais, car il faut bien mettre un  » mais  » quelque part… Le design du site laisse à désirer et la typographie est un peu aveuglante. Les caractères étant trop petits, les textes demandent un grand effort de concentration (gare aux migraines).

Visiter le site.