L’Afrique, c’est chic avec Alphadi !

La caravane du styliste nigérien Alphadi s’est arrêtée, pour une nuit inoubliable, à Abidjan. L’Afrique d’Alphadi est belle comme une touareg, chaude comme le sable et majestueuse comme le désert. Retour sur défilé pas comme les autres.

Abidjan a oublié le temps d’une soirée la chaleur moite qui sévit depuis plusieurs jours. Le styliste nigérien Alphadi a donné des couleurs et de la fraîcheur aux Abijanais. La création comme climatiseur. Alphadi conçoit l’Afrique au pluriel. Ouverte et cosmopolite. Comme ses créations. Le désert est riche ; Alphadi le prouve. Sur le podium, de belles jeunes femmes touaregs, sveltes ou plantureuses, mettent le feu à la salle. Venues du fleuve Niger, elles électrisent le bleu et le pastel. Le mystère se mêle au beau et devient plus inaccessible, source de création. Aux couleurs chaudes et vivantes, le styliste apporte des touches africaines très discrètes. Comme pour accentuer l’africanité des Touaregs. Le résultat est époustouflant. Vent et sable, forêt et Sahara.

Alphadi, reviens !

Techno-Africa. Grand seigneur, le Nigérien s’attache à donner leurs chances aux débutants lors de chacun de ses défilés. Ce week-end, c’est quatre jeunes stylistes ivoiriens qui ont eu cette chance. Sous un air africain remixé techno, de jeunes mannequins venues d’Europe et des Etats-Unis rentrent en scène, portant les nouveautés de Habiba Soucoulé, et déclenchent l’enthousiasme du public. Habiba a su mettre en valeur la sensualité de ces mannequins en satinant ses robes de soirée. Oubliés l’humidité et la politique, place à la fête ! Alphadi ne l’entend pas de cette oreille.

Après avoir présenté sa collection de prêt à porter pour jeunes africains et, plus réservée, et sa collection haute couture, Alphadi prit le micro pour demander au président ivoirien, Laurent Gbagbo,  » d’aller plus loin sur la voie de la paix « . Décidément, l’Afrique d’Alphadi est irrésistible !