L’Afrique aura son Centre d’affaires à Paris

Africagora, club réunissant des entrepreneurs africains ou ayant des liens avec le Continent, entend installer un Centre d’affaires à Paris. Dogad Dogoui, président du club, veut offrir aux africains de l’extérieur  » l’opportunité de se créer des opportunités « . Explications.

Servir d’exemple. La diaspora africaine a son club d’affaires, africagora, et veut faire profiter de son expérience et de ses compétences les Africains résidant en France.  » Nous voulons servir d’exemples aux entrepreneurs en herbe africains ou ayant des liens avec l’Afrique. Nous nous battons pour une meilleure intégration. Nous voulons aussi créer des passerelles entre la France et l’Afrique « , explique le dynamique président d’Africagora, Dogad Dogoui

. Et pour mettre en pratique ces ambitions, le club d’affaires prévoit d’organiser, en septembre, à Paris, un forum avec pour thème  » Diaspora africaine et intégration  » et d’y créer un Centre d’affaires pour les Africains de passage dans la ville lumière, et pour ceux qui veulent s’installer sur continent noir. Vaste programme !

Motiver les Africains de Paris

 » Une de nos journalistes a passé tout un après-midi aux Halles (quartier parisien, ndlr) pour faire un micro trottoir. Les jeunes africains devaient répondre à la question : que voulez-vous devenir plus tard ? Aucun d’eux n’a répondu chef d’entreprise ! Il ne leur est pas venu à l’esprit que l’on peut être africain et chef d’entreprise car ils n’ont pas d’exemples visibles « , note douloureusement Diaka Ndiaye, journaliste et gérante de la société de production  » Audace « .

Le but du club est de donner des repères, d’aider les jeunes africains à monter des dossiers. Ses membres veulent créer un réseau d’hommes d’affaires en France et en Afrique.  » J’étais venu au premier forum par curiosité et, au bout d’une semaine, j’ai commencé à travailler avec un nouvel associé en direction de l’Afrique « , témoigne Jacques Moukoko, directeur de la société informatique International Connect France, et aujourd’hui membre actif de l’africagora.

La communauté africaine avait besoin d’un espace d’échanges et d’aides économiques, Dogad Dogoui l’a créé. Rendez-vous au mois de septembre pour le forum 2001.

Voie le programme.