L’Afrique à l’heure des amoureux

14 février : la Saint-Valentin est de retour. Les décorations en forme de cœurs pullulent partout. Les amoureux devront ranimer ou se déclarer leur flamme, en s’offrant mutuellement des cadeaux ou en allant dîner en tête-à-tête. Cette fête, qui a pris racine en Europe, commence à gagner le continent. Petit tour d’horizon en Afrique francophone.

 Côte d’Ivoire

C’est Radio Nostalgie qui aurait imposé cette fête aux Ivoiriens à partir de 1992. Elle a eu du mal à prendre parce que les Ivoiriens pensaient au départ à un « chichi de blancs ». C’est finalement en 2000-2001 qu’elle est devenue une fête à part entière. Les 17-30 ans la fêtent pour imiter les Occidentaux. Pour les 35-45 ans : c’est une occasion de ressouder leur union. On remarque une grande effervescence actuellement dans le pays. Les queues s’allongent devant les caisses des magasins et les commerçants réalisent de très grands chiffres d’affaires. Dans la presse, le matraquage publicitaire est énorme. Les restaurants et maquis parlent de « menu spécial Saint-Valentin », et dans les magasins, il y a des promotions faites sur de nombreux articles. Dans les journaux, chacun y va de sa réclame. « (…) Vous-vous demandez peut-être comment lui montrer tout l’amour et la tendresse que vous ressentez. Venez-nous rendre visite, nous vous ferons découvrir une ligne de bijoux, cœurs simples et raffinés à des prix très doux », annonce cette bijouterie dans L’Inter. La Galerie du Parc, un centre commercial en plein centre-ville, offre pour l’occasion, « un déjeuner pour deux personnes pour tout achat supérieur à 100 000 F CFA ». Et sur l’image accompagnant l’annonce, bien évidemment : un couple qui s’embrasse.

 Sénégal

La Saint-Valentin est un phénomène que l’on remarque chez les jeunes citadins d’une manière générale. La fête est aussi présente dans les milieux instruits et cultivés. Elle est surtout célébrée chez les 18-35 ans. A Dakar, on remarque des gens acheter des fleurs, des cadeaux, se rendre au restaurant. C’est une fête qui est de plus en plus célébrée. Les restaurants se mettent eux aussi au diapason de la fête en proposant des menus « spécial Saint-Valentin ». Ce jour, on voit des couples avancer bras dessus bras dessous, n’hésitant pas à se montrer leur affection par des gestes tendres. Dans les lycées, les jeunes aussi s’y sont mis et économisent sur leurs tickets de transport pour offrir des cadeaux à leurs petits copains ou petites copines.

 Cameroun

Ce n’est que depuis 4-5 ans que la Saint-Valentin a pris de l’ampleur. Elle est présente chez les 15-35 ans. Les gens la fêtent parce qu’elle vient d’ailleurs, de l’Occident. On remarque dans les rues de Yaoundé et de Douala, des annonces de réduction de prix et de cadeaux offerts, sur les banderoles des échoppes. Les cabarets organisent des soirées Saint-Valentin à prix promotionnel. Les salles de cinéma cette année, programment ou reprogramment nombre de films d’amour, comme Titanic. L’opérateur Orange propose des SMS le jour de la fête, à 40 F CFA, au lieu de 80, en temps normal. L’hôtel Mont-Sédé divise carrément ses tarifs par deux pour cette fête.

 Gabon

La Saint-Valentin a pris une grande importance depuis près de quatre ans dans le pays. Cette ampleur s’explique par la proximité du 11 février, fête nationale de la jeunesse, où quatre jours de congés sont accordés aux écoliers et étudiants. De 15 à 45 ans, les gens sortent plus la nuit pour cette occasion. Ils se rendent dans les cabarets, les discothèques ou les restaurants. Les brasseries proposent des menus qui ne sont pas toujours à la carte. Au Garden Café, situé au quartier Quaben à Libreville par exemple, des coquilles Saint-Jacques et cocktails de bienvenue avec des antipasti sont de rigueur ce 14 février. Les ondes des principales radios et télévisions sont envahies d’offres publicitaires. Dans le quotidien L’Union du vendredi dernier, le dessin du caricaturiste montrait une fillette demander à sa grand-mère pourquoi elle mettait du rouge à lèvres, ce à quoi la mamie a répondu par : « J’attends papy pour fêter la Saint-Valentin ».

 Maroc

On ne célèbre plus cette fête. Le 14 février est un jour comme un autre dans le pays. Elle aurait eu plus de puissance il y a quelques années. Avec la montée de la religion dans le pays et le départ de plus en plus d’Occidentaux, on n’en entend plus parler. Néanmoins, on reconnaît que quelques magasins restent portés sur la fête.

 Algérie

Le pays qui sort lentement d’une décennie d’horreur se remet doucement à certaines mœurs occidentales. Cela a été facilité par l’apport de paraboles qui permettent aux habitants de capter les chaînes du Nord. La Saint-Valentin est timidement observée chez les jeunes de 20 à 30 ans dans les milieux aisés. Ce qui n’empêche pas les entreprises de capitaliser sur l’événement. Swatch, la société spécialisée dans l’horlogerie, organise pour cette journée, le concours du plus long baiser qui sera suivi d’un speed dating (jeu de rencontre amoureuse où les célibataires ont sept minutes pour faire connaissance et s’échanger leur numéro de téléphone si le courant passe). Le couple vainqueur du plus long baiser recevra une montre et gagnera un dîner galant.