L’ABC de la dictée

Le Camerounais Josué Bona-Ekobo souhaite promouvoir la langue française par le jeu. Depuis 1996, il a lancé les Championnats d’orthographe du Cameroun et créé l’association Afrique Dictées. Tout est expliqué sur son site sans fautes.

Si vous ne savez pas très bien ce que veut dire  » émerillonné « , si vous vous ne rappelez pas avoir déjà utilisé le mot  » superfétatoire  » ou si vous ne savez pas où mettre le  » s  » du pluriel dans  » des chausse-trappes « … alors vous n’êtes pas encore tout à fait prêts à remporter la finale des Championnats d’orthographe du Cameroun. Cette manifestation, devenue un rendez-vous annuel prisé, est née grâce à Josué Bona-Ekobo, ludologue de formation et président de l’association Afrique Dictées.

Face au faible niveau en orthographe des élèves en particulier et des Camerounais en général, le Bernard Pivot du Cameroun décide au début des années 90 de remettre le nez de ses compatriotes dans les dictionnaires et les grammaires. Le concours de dictée a d’abord lieu à Douala puis à Yaoundé (en 1998). Viennent ensuite d’autres villes comme Kribi, Edea, Dibombari et en 2001 Bamenda, Bafoussam, Buea et en 2002 Ebolowa, Nkongsamba, Limbe, Mbalmayo et Dschang. La manifestation ne concerne pour le moment que 6 provinces et l’ambition de Josué Bona-Ekobo est de couvrir les 56 départements du pays.

Dictées en ligne

L’association possède un site sans fautes. Clair et concis, il permet de se faire une petite idée des dictées des championnats passés car elles sont en ligne de 1997 à 2001. Le concours est ouvert à tous les Camerounais et des niveaux sont institués : les meilleurs élèves des départements se retrouvent lors de la Super Finale annuelle. La dictée y est concoctée par Josué Bona-Ekobo. L’année dernière, les Championnats ont enregistré leur nombre record de participants : 72 336 candidats ont sué sur les pièges, exceptions et autres faux-amis dénichés pour l’occasion.

La Super Finale 2002 aura lieu le samedi 14 décembre au Centre culturel français de Douala. Juste de le temps d’affûter son stylo…

Visiter le site .