Kenya : les fraudes et la cybercriminalité font perdre 17,5 millions de dollars aux banques

Un rapport récent du East African (journal kenyan) fait état d’une perte totale d’environ 17,5 millions de dollars pour les banques kényanes, note Techmissus.com. Cette perte qui concerne l’année écoulée a été causée par les fraudes en tout genre. Les cybercriminels étant identifiés comme les acteurs principaux de ces fraudes. Seulement 6,2 millions de dollars ont pu être récupérés à l’issu de ces fraudes. De novembre 2012 à Avril 2013, période qui a connu le plus de fraudes, on estime à 4,05 millions de dollars les sommes récupérées suite à des pertes de 11,2 millions de dollars.