Kenya : l’attaque ayant fait 7 morts revendiquée par les shebab

Les insurgés islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaida, ont revendiqué, ce samedi, l’attaque meurtrière perpétrée sur les côtes kényanes et qui ont fait sept morts.

Les insurgés islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaida, ont revendiqué, ce samedi, l’attaque meurtrière perpétrée sur les côtes kényanes et qui ont fait sept morts.

Au moins sept personnes, dont quatre policiers, ont été tuées dans l’attaque qui a eu lieu vendredi 18 juillet au soir. Un autocar a été attaqué dans une zone de la côte du Kenya, ont annoncé la police et la Croix-Rouge. Un précédent bilan faisait état de sept morts.

Selon le porte-parole militaire des shebab, Abdulaziz Abu Musab, qui s’est confié par téléphone à l’AFP, « ces attaques sont une réponse claire aux allégations fallacieuses du gouvernement du Kenya selon lesquelles il a renforcé la sécurité ». Et d’ajouter que « les combattants shebab sont prêts à agir ou attaquer partout où cela est nécessaire à l’intérieur du Kenya ».

Au moins sept personnes, dont quatre policiers, ont été tuées dans l’attaque d’un autocar dans une zone de la côte du Kenya, vendredi soir. Des hommes armés ont mitraillé le car à environ six kilomètres de la localité de Witu, sur la route reliant Mombasa à l’archipel de Lamu.