Kenya : 15 ans de prison pour les violeurs de l’adolescente Liz

Trois hommes qui ont participé au viol collectif d’une adolescente nommée Liz, battue et laissée pour morte, ont été condamnés à 15 ans de prison, ce lundi.

Les agresseurs et violeurs d’une adolescente kényane nommée Liz écopent de 15 ans de prison. Il s’agit des trois hommes qui ont participé à son viol collectif. Leur procès s’est ouvert en juin 2014, un an après l’agression de Liz. L’adolescente a vécu un véritable calvaire ce jour-là. Après avoir été violée par ses bourreaux, au nombre de six au total, elle est battue et jetée dans une fosse septique par ces derniers qui la croient alors morte. Elle a été sauvagement violée alors qu’elle revenait des funérailles de son grand-père dans l’ouest du Kenya.

Mais après avoir dénoncé ses agresseurs, suite à son viol, en octobre 2013, Liz est loin d’être au bout de ses peines. Ses bourreaux se voient infliger la simple punition de débroussailler autour du commissariat. Une affaire qui fait grand bruit au Kenya et met en colère la population qui crie à l’injustice. Plus d’un million de personnes signent alors une pétition mise en ligne, exigeant que justice soit faite. Il a finalement fallu attendre février 2014 pour que le Parquet ouvre des poursuites, alors que le scandale enflait au Kenya, où l’on ne comprenait pas comment on pouvait infliger une peine si dérisoire à des auteurs d’un crime extrêmement grave. De leur côté, les députés kényans ont condamné l’agression et les défaillances de la police, demandant à ce que des mesures soient prises. Le quotidien kényan Daily Nation avait été à l’initiative de la campagne pour que justice soit faite pour Liz. Une campagne avait été initialement lancée par le quotidien kényan Daily Nation.

Depuis son viol, Liz est très mal en point, selon le Daily Nation. Sa colonne vertébrale est endommagée, la contraignant à être dans un fauteuil roulant. Le journal indique qu’elle a également souffert de fistule obstétricale, qui l’a rendue incontinente. Une partie de ses bourreaux ont été condamnés à 15 ans de prison. Sauf que Liz, elle, ne retrouvera plus jamais une vie normale.

Le procès s’était ouvert au début avec un seul accusé dans le box, les cinq autres étant alors en fuite. Deux d’entre eux ont ensuite été arrêtés et ont rejoint le premier accusé devant le tribunal. Les trois autres accusés seront jugés une fois arrêtés.