Journée mondiale du livre

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, initiée par l’Unesco, fête ses 10 ans le 23 avril. Zoom sur une initiative créée en marge de la manifestation : en France, le groupe Maxi-Livres s’engage pour la promotion du livre en Afrique.

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, initiée par l’Unesco pour promouvoir la lecture et l’industrie éditoriale, fête sa dixième édition samedi 23 avril. Cette Journée trouve son origine en Catalogne (Espagne), où il est coutume de s’offrir, le jour de la Saint Georges, des roses et des livres. Elle est aujourd’hui célébrée dans plus de 100 pays… Parmi les initiatives françaises, celle du groupe Maxi-Livres cible particulièrement l’Afrique. Maxi-Livres, créée en 1981, c’est 12 millions de livres vendus en 2003, dans 142 points de vente en France. Pour la deuxième année consécutive, la société s’engage à financer un programme d’aide aux bibliothèques en Afrique.

« Nous avons voulu créer un événement autour de la Journée du livre et du droit d’auteur, encore peu connue en France mais très célébrée dans d’autres pays européens. Nous nous sommes rendus compte qu’en France, il n’y avait que des initiatives éclatées. Nous, nous pouvions nous appuyer sur notre réseau et mettre en pratique notre mot d’ordre : ‘le livre à la portée de tous’. L’Unesco nous a mis en relation avec l’une des ses filiales, l’association Culture et Développement, dont la vocation est de promouvoir le développement culturel dans les pays francophones, et notamment africains », explique Xavier Chambon, pdg de Maxi-Livres.

Des livres pour l’Afrique

Résultat : Maxi-Livres a organisé en 2004 une opération spéciale dans ses points de vente (dons reversés sur une sélection d’ouvrages) qui a permis de récolter 21 000 euros. 4 050 livres ont ainsi pu être ventilés dans les 11 bibliothèques régionales que compte le Sénégal. « Nous nous sommes concentrés sur le Sénégal car c’est l’un des pays francophones les plus structurés en terme de bibliothèques. Cette année, nous allons élargir les dons au Burkina Faso et au Mali », précise Xavier Chambon. L’opération a démarré le 6 avril. Jusqu’au 26 avril, 1 euro, 50 centimes et 10 centimes seront reversés pour tout achat de livres portant des étiquettes verte et orange. « Alors qu’il reste 4 jours d’opération spéciale, nous avons déjà dépassé les 22 000 euros ! » indique le pdg.

Parmi les livres sélectionnés : un recueil illustré de 22 contes traditionnels africains, co-édité par Maxi-Livres. Les contes ont été rassemblés par Claude Blum, professeur à la Sorbonne, enseignant et chercheur pendant 10 ans en Afrique. « Ce sont des textes inédits cédés gracieusement par le professeur. Nous avons tiré le livre à 10 000 exemplaires et il est déjà en réimpression. Nous allons continuer à reverser 1 euro sur ce livre pendant le reste de l’année 2005. Cette expérience a aussi ouvert la voie à une collection sur les contes du monde pour enfants », explique Xavier Chambon.