«Joli miroir…Dis moi comment être la plus belle » Deuxième étape : Le démaquillage

Dans un précédent article je vous ai expliqué les bénéfices pour la peau colorée d’une exfoliation douce quotidienne (de préférence le matin). En poursuivant notre description du protocole de nettoyage nous allons décrypter un mode opératoire adéquat pour le démaquillage.

Se démaquiller pour quoi faire ?

Entendons-nous bien. Le maquillage en soit n’est pas nocif, « il n’empêche pas la peau de respirer ! ». La seule conséquence préjudiciable à la bonne santé de la peau résiderait dans un défaut de démaquillage. Par conséquent, le maquillage n’est en rien un ennemi asphyxiant, seul un manque de rigueur au démaquillage peut se révéler être un terrible vecteur d’intoxication et de dégradation.

Je vous livre quelques autres questions: « Pourquoi se déchausser au coucher ? Pourquoi ne pas dormir avec nos vêtements de ville ? » Le maquillage est un artifice utile dans le cadre de notre vie sociale. Au coucher nous devons dévêtir notre peau avec un démaquillage, la débarrasser des impuretés accumulées durant la journée avec une émulsion lavante et la revêtir d’un vêtement confortable et doux pour la nuit, un produit de soin. Je vous entends d’ici : « Comment !? Elle est pire que les autres, elle nous rajoute un produit : l’émulsion lavante ! Une fois que vous aurez compris le pourquoi de la chose, le comment prendra du sens. Et ce nouveau mode opératoire de démaquillage, en adéquation vos besoins, rentrera aisément dans votre quotidien.

Passons à la pratique, accordez-vous en moyenne huit minutes …Top chrono !

Et un !…le lait démaquillant

Une précision, dans notre cas avec nos poudres et fonds de teint riches en pigments denses, le lait démaquillant sert exclusivement à « dé-ma-quil-ler », donc à éliminer le « gros » du maquillage : les pigments. Les textures sont maintenant en grande majorité fluides sans trop de corps gras et peuvent être utilisés sur les paupières, exit le démaquillant pour les yeux, sauf pour celles qui sont encore des « mascaras waterproof-addicts » !

Mode opératoire : Eliminez au préalable l’essentiel de votre rouge à lèvres avec un papier absorbant. Ensuite, prenez un peu de lait démaquillant dans le creux de votre main, étalez-le rapidement en passant vos mains l’une sur l’autre par deux fois puis émulsionnez le produit et le maquillage en larges mouvements circulaires en promenant les paumes de vos mains et vos doigts sur l’ensemble de votre visage. Puis, essuyez votre visage, en douceur et sans frotter, avec deux mouchoirs absorbants enroulés autour de vos doigts en face interne (sauf les pouces). Pour finir, rincez la peau à grande eau, tiède de préférence. Cette opération est à réaliser en une fois, durée : 3 minutes environ.

Et deux !…Le produit lavant

La grande majorité des marques de la parfumerie sélective, des parapharmacies et de la grande distribution nous propose un large éventail de ce type de produit. Ce sont des crèmes onctueuses ou des gels plus ou moins moussants, sans être exfoliants ou gommants. Ils débarrassent l’épiderme « en profondeur » des traces éventuelles de maquillage, des sécrétions cutanées de la journée et autres impuretés de l’environnement. Les formules crémeuses sont plus particulièrement conçues pour les peaux à tendance sèche et les gels sont plus couramment destinés aux peaux plus grasses, ils contiennent souvent des agents purifiants, assainissants ou antiseptiques. N’oubliez pas que les peaux noires sont en majorité plutôt sèches. Ce n’est pas parce qu’elles luisent qu’elles sont grasses. N’allez pas vous « décaper » la peau en usant de produits « trop détergents » qui créent un déficit notoire en graisse naturelle qui provoquent, entre autres, des problèmes de déshydratation.

Mode opératoire : Essorez doucement sans frotter votre visage. Prenez un peu de produit lavant dans le creux de la main et faites les mêmes gestes qu’avec le lait démaquillant. Durée de cette opération : 2 minutes

Et trois !…La lotion

Séchez en douceur la peau nettoyée avec une serviette sans frotter. Vous utilisez bien évidemment pour essorer ou sécher la serviette que vous réservez exclusivement à votre visage ; une serviette de petite taille, de couleur foncée pour que les traces éventuelles de maquillage soient moins visibles pour mieux préserver l’harmonie et la fraîcheur de votre salle de bain !

Mode opératoire : Appliquer votre lotion ou votre eau en brumisateur. Séchez de nouveau en tamponnant la peau pour stopper l’humidité. Durée de l’opération : 2 minutes environ

Maintenant, votre peau est parfaitement propre et fraîche, elle est libérée de tout résidu de maquillage ou autres impuretés provenant de l’environnement pollué de nos villes. Elle est prête à revêtir un produit de soin hydratant, nourrissant ou tonifiant (1minute de plus !), pour en tirer le plus grand bénéfice dans la longue phase de repos pour l’organisme que représente la nuit…Il ne me reste plus qu’à vous la souhaiter douce, calme et réparatrice.

Lire aussi : « Joli miroir, dis-moi comment être la plus belle » : Première étape, l’exfoliation