Jeux du Commonwealth : un cycliste de la Sierra Leone testé pour Ebola

Un cycliste venu de la Sierra Leone, qui participe aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, en Ecosse, a subi des examens médicaux pour savoir s’il était touché par le virus Ebola.

Autant Ebola fait peur, autant les ressortissants des pays où la maladie sévit sont stigmatisés. C’est le cas de ce cycliste venu de la Sierra Leone, qui participe aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, en Ecosse, et qui a subi des examens médicaux pour savoir s’il était touché par le virus Ebola. Il s’est trouvé que les tests se sont révélés négatifs.

Moses Sesay, c’est le nom de ce sport sierra-leonais qui a été testé à l’Ebola. L’athlète a été mis en quarantaine pendant quatre jours avant qu’un deuxième test, effectué à Londres confirme sa bonne santé.

Au cours d’un entretien avec le quotidien britannique Daily Mirror, le cycliste indique qu’il était «malade. Je me sentais fatigué et apathique (…). Tous les médecins qui me suivaient portaient des blouses spéciales, ils étaient habillés comme si j’avais Ebola. J’étais vraiment effrayé ».

Il y eut plus de peur que de mal, car « les résultats étaient négatifs, l’athlète a participé à la compétition jeudi ». C’est du moins ce qu’a confirmé un porte-parole de la compétition.

Ebola frappe en Afrique de l’Ouest. Selon Médecins sans frontières, la maladie est « hors de contrôle », en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, trois pays voisins qui totalisaient 1323 cas, dont 729 mortels, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).