James Bittaye : « Les banques peuvent jouer un rôle dans la croissance en Afrique

James Bittaye est le directeur général de la banque First bank Sénégal, basée à Dakar, filiale de la banque First bank of Nigeria Limited, créée en 1894. Dans cet entretien accordé à Afrik.com, il revient sur la genèse de la banque nigériane et évoque ses objectifs et stratégies dans un continent en pleine mutation économique, où les taux de croissance de certains pays sont à deux chiffres.

Afrik.com : Pourriez-vous revenir sur la genèse de First Bank of Nigeria Limited ?

James Bittaye : First Bank of Nigeria Limited est une filiale de FBN Holdings Plc, le premier et le plus grand groupe de services financiers au Nigeria. Cette holding offre une gamme complète de services financiers aux clients, allant bien au-delà de la banque commerciale, la banque d’investissement, du courtage d’assurance et autres services financiers, ce qui en fait un guichet financier unique et complet pour toutes les solutions de services financiers. First Bank est un groupe mondial qui met ses clients ainsi que les autres parties prenantes au cœur de son activité. C’est fort de cette culture qui constitue le fondement même de notre groupe que, depuis plus d’un siècle et deux décennies, nous avons toujours su faire preuve d’innovations dans le secteur financier national.

Quelle est la marque de fabrique de votre banque?

Depuis sa création en 1894, nous avons toujours établi des relations avec les clients, axées sur les principes clés tels que : une bonne gouvernance d’entreprise, une forte liquidité, une gestion des risques et une forte capitalisation. First Bank s’est imposé comme un groupe leader empreint de fiabilité et de dynamisme, avec une ambition de réaliser notre vision en étant le premier groupe bancaire international leader en Afrique subsaharienne. Notre marque est au cœur de l’expérience holistique que nous cherchons constamment à offrir à nos partenaires, ce qui est essentiel au maintien de patronage et a l’avantage concurrentiel qui nous permet d’assurer la position tant convoitée de leader sur le marché. Aujourd’hui, First Bank exploite un vaste réseau de distribution avec plus de 750 centres d’affaires (623 succursales, 61 points de service rapide et 69 centres de trésorerie / agences), plus de 2 464 guichets automatiques et plus de 10 millions de comptes clients. Nous fournissons une gamme complète de services financiers et sommes présents à l’international à travers nos filiales, FBN Bank (UK) Limited à Londres et à Paris, FBNBank RD Congo, FBNBank Ghana, la Gambie, la Guinée, la Sierra Leone et le Sénégal ainsi qu’à travers nos bureaux de représentation à Johannesburg, Pékin et Abu Dhabi. First Bank occupe dans le secteur bancaire au Nigeria la positionreconnue de leader, ayant même été élue comme la meilleure banque par The Banker Magazine pour la quatrième année consécutive.

De nombreuses banques existent en Afrique. Concrètement en quoi la vôtre se distingue particulièrement des autres ?

FBNBank Sénégal est la résultante d’un riche et enviable patrimoine dénommé First Bank fondée en 1894 qui, au fil des années, s’est imposé comme une institution bancaire leader et comme un principal acteur majeur à travers l’Afrique ainsi que sur plusieurs marchés du continent et au-delà. Cette tradition de l’entreprise qui s’est perpétuée dans le temps, s’est enrichie de valeurs éprouvées et fondamentales telles que la confiance et l’excellence, renforcées par les dernières technologies et un éventail de personnel bien formé et par le biais d’implantations à travers l’Afrique et le monde. Nous avons la réputation d’adhérer de la manière la plus stricte aux critères de gouvernance d’entreprise. Notre banque mère, First Bank of Nigeria Limited est la première organisation au Nigeria à atteindre la norme ISO 27001, la plus haute accréditation au monde pour la protection de l’information et de la sécurité de l’Organisation internationale de normalisation (ISO), la certification BS 25999, la plus haute accréditation dans la « Business Continuity Management (Gestion de la Continuité Opérationnelle) de la British Standard Institute, la nouvelle certification internationale ISO22301 Societal Business Continuity & Management System (Gestion de la Continuité des Activités) et de la Payment Card Industry Security Standard (PCIDSS). Ces certifications confirment ainsi la capacité de la Banque à sauvegarder ses actifs, le bien-êtredu personnel et les investissements des clients, et à répondre favorablement aux incidents et aux interruptions d’activité afin d’assurer la continuité de l’entreprise à tout moment.

En quoi l’évolution dans le secteur des services financiers nigérians a permis à First Bank d’être considérée comme un groupe leader de services financiers au Nigeria?

Ceci résulte sans nul doute du vaste programme de réforme proactif et ambitieux initié par la Banque bien avant le début du siècle. Nous générons pour nos actionnaires des profits impressionnants et une rentabilité accrue.
Aussi, sommes-nous prêts à normaliser l’expérience client et l’excellence dans des solutions financières à travers l’Afrique sub-saharienne, en accord avec notre vision du groupe Pour être le partenaire de premier choix dans la construction de votre avenir ». La promesse du groupe est de toujours offrir un traitement de référence « gold standard » ultime de valeur et d’excellence. Cet engagement est ancré sur les valeurs de passion, de partenariat et d’accompagnement de personnes inhérentes à la First Bank, ce qui positionne nos clients à tous les égards de manière prioritaire. A FBN Bank Sénégal, nous allons encore plus loin pour mettre nos clients d’abord au cœur de notre activité.

Quelle est votre stratégie de développement au Sénégal et en Afrique en général?

Notre stratégie est d’intégrer pleinement toutes les entités au Sénégal et à travers l’Afrique en général dans le réseau international de la First Bank. Nous sommes persuadés que cela favorisera une plus grande collaboration et offrira un meilleur service aux clients du secteur public et privé du pays ainsi qu’au grand public en général. La banque exploite le réseau, l’expertise de l’activité internationale de First Bank, qui fait partie des synergies diversifiées du Groupe FBN en vue d’ offrir des services innovants, pratiques et sécurisés bancaires à ses clients et de mieux saisir les opportunités émergentes dans les marchés locaux. Comme nous l’avons fait pour d’autres marchés, nous voulons responsabiliser les Sénégalais, en particulier les petites et moyennes entreprises et la jeunesse, dont nous devons identifier les aspirations les plus profondes et apporter aussi un soutien et une expertise financière au cœur de l’économie.

Dernièrement votre banque a été citée par la presse qui la soupçonne de blanchir de l’argent de la Gambie. Que répondez vous a ces attaques?

En tant qu’entité du Groupe First Bank, nous sommes fiers de faire partie d’un groupe reconnu, bâtisseur de la nation et l’une des plus grandes banques en Afrique. Notre groupe existe depuis plus de 120 ans et à travers toutes ces années a construit une institution solide qui met l’accent sur les principes fondamentaux de la bonne gouvernance d’entreprise. First Bank est à l’avant-garde de la gouvernance d’entreprise et dans nos nombreux processus qui sont bien documentés dans nos rapports et comptes annuels. La Banque s’est également engagée à respecter la réglementation afférente a l’industrie et possède une Direction de la Conformité à part entière, chargée de veiller strictement au respect de cette adhésion. L’éthique de notre entreprise s’est renforcée au fil des ans par le biais d’un système proactif des contrôles et des processus internes de la banque visant à préserver et protéger la réputation de la Banque qui est une institution financière de référence au Nigeria et reconnue pour son intégrité, protégeant ainsi et prenant en compte les intérêts de toutes ces parties prenantes. En tant qu’organisation responsable, nous avons toujours prôné la transparence de l’entreprise, au plus haut niveau éthique, et veillé au strict respect de toutes les règles et règlementations en vigueur au sein de tous nos lieuxd’affaires.

Le continent africain est en pleine croissance économique. Comment voyez-vous la place des banques dans le développement du continent?

Les banques peuvent certainement jouer un grand rôle dans la croissance de l’économie en Afrique à travers plusieurs initiatives. First Bank, en particulier, a été un contributeur au développement économique en Afrique à travers plusieurs initiatives. En tant qu’entreprise citoyenne responsable, la Banque estime qu’une gestion positive et responsable des affaires est indispensable par un impact positif sur la vie des principaux actionnaires clés et sur la société en général. Dans la promotion de la croissance économique sur le continent, l’un des principaux objectifs majeurs relatifs de notre entreprise est axe sur la responsabilisation et l’autonomie de nos communautés. L’éducation, l’autonomisation économique et l’environnement sont des éléments clés dans notre soutien a la communauté. Dans ces domaines, le Groupe appuie certains programmes clés, mais apporte également son constant soutien à diverses activités d’investissement communautaire. Environ 40 activités de soutien communautaire sont prises en charge par le Groupe sur une base annuelle. Les principaux programmes comprennent le programme de dotation First Bank, le programme de développement des infrastructures, le Programme de leadership jeunes, le programme espoir pour le futur. Ces programmes sont permanents et ont un impact sur la croissance de notre économie à court et à long terme.

Quels sont les grandes lignes de ce programme?

Il y a le programme de développement des infrastructures, qui vise à promouvoir et soutenir le développement des infrastructures dans les domaines tels que la fourniture des infrastructures dans les écoles, les hôpitaux et les projets d’infrastructure relatifs a l’environnement. Ceci traduit en fait l’importance de la place de l’infrastructure dans la facilitation de la performance économique et de son rôle dans l’amélioration de la qualité de vie. En vertu de cette importance, certains des projets que nous appuyons comprennent : la Faculté des arts et d’Architecture à l’Université de Port-Harcourt; le Centre de l’Entreprenariat à l’Université d’Abuja; le Pavillon des Sports de Queens College et de Squash Court de Kings College; le Bloc administratif de Memorial College des Jésuites, une clinique de la Croix-Rouge à Ibadan et Ivory Park la Banque a Banana Island.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre programme espoir. En quoi consiste-t-il?

L’initiative pour l’Espoir est l’un des programmes clés du Groupe. Son objectif principal est de mettre l’accent sur l’intégration et la diversité a travers l’éducation, le plaidoyer et l’information; l’acquisition de compétences par le biais de la formation ainsi que par l’intégration d’événements. Notre principal objectif est de créer la sensibilisation sur le syndrome de Down et la façon de vivre avec ce syndrome. Notre programme s’est vu renforcé au travers des média, notamment par la série dramatique de radio qui a mis l’accent sur les défis et les efforts de la lutte contre cette maladie, fournissant ainsi une plate-forme de plaidoyer et de sensibilisation du public. D’autres initiatives prises en charge et que nous accompagnons en vertu de ce programme sont notamment : Démystifier l’autisme en partenariat avec le Patrick Speech and Langages Centre, le soutien à M. Folawiyo Jimoh Adisa, un joueur Badminton handicapé pour lui permettre de prendre part aux tournois de Badminton à travers l’Europe, des bourses pour deux personnes ayant une déficience visuelle : M. Morakinyo Emmanuel et M. Alani Abdulateef Azeez afin qu’ils terminent respectivement leurs études supérieures dans les universités d’Ibadan et d’Osun State Polytechnic.

Qu’avez-vous prévu pour la jeunesse nigériane, qui est aussi une de vos principales cibles ?

Future First programme est conçu pour donner aux élèves des écoles secondaires entre 13 et 17ans en conformité avec la stratégie JSS3 à SSS2 jeunesse de la First Bank. Une des manifestations de Future First est l’orientation professionnelle. L’objectif principal est de permettre aux étudiants de construire des carrières enrichissantes. Le programme Future First a été lancé dans le dernier trimestre de 2013, en partenariat avec Lagos Empowerment and Resource Network (LEARN) and Junior Achievement Nigeria (JAN).Comme avec tous nos programmes, Future First est également mis en œuvre à travers un schéma structuré de bénévolat des employés Employee Volunteering Scheme (EVS) où nos employés ont consacres leur temps et on offerts leurs connaissances aux élèves du secondaire en matière d’orientation professionnelle. Plus de 1000 étudiants ont bénéficié du programme et notre objectif pour 2015 est d’être une source d’enrichissement de 10 000 étudiants. A travers le Programme de dotation pour l’éducation, intitulé : Autonomiser les jeunes par l’éducation, qui remonte à 1994, on tente d’améliorer l’excellence académique pour un développement à long terme du Nigeria. Actuellement, nous avons des chaires magistrales dans dix universités nigérianes, avec un total de dotations d’une valeur de plus de N440 millions de nairas. Font partie de ces dotations, certaines universités et disciplines académiques comme : l’Université de Lagos – Business Ethics; Nnamdi Azikiwe University, Awka – la Banque et Finance; Université de l’Agriculture, Makurdi – l’Agronomie; Université fédérale de technologie, Akure – l’Informatique.

Vous avez aussi mis en place un système de bénévolat des employés. Concrètement en quoi consiste-t-il?

Employee Giving and Volunteering Scheme est une plate-forme à travers laquelle First Bank exploite actuellement sa stratégie d’engagement et de bénévolat des employés, permettant à la Banque de véritablement restituer par le biais des employés et des parties prenantes cette notion de «partage», à travers des initiatives d’entreprise variées et responsables, qui font partie intégrante de la culture d’entreprise First Bank. Cette approche complète les objectifs et les valeurs du monde des affaires car elle renforce l’éthique de notre main-d’œuvre. Elle crée aussi un environnement propice à l’esprit d’équipe et favorise des activités de leadership et des opportunités .Plus important encore, cette approche aborde et contribue à atténuer les problèmes de développement communautaire grâce aux initiatives ingénieuses de nos employés, mutuellement bénéfiques pour tous.
Ces programmes axés sur les employés et exécutés de façon amusante, relient la famille First Bank avec la communauté, tout en abordant les problèmes sociaux urgents, créant ainsi une niche de partenariats à travers l’accès a des ressources et a des compétences enrichissantes. Ceci génère une plate-forme pour de nouvelles idées, de nouveaux talents et de nouveaux concepts. Il est significatif de noter la communication franche et ouverte que cette approche établit entre les différents secteurs de la communauté et de la Banque. En tant que groupe, FBN ne relâchera pas ses efforts pour développer l’économie. Nous allons dans un avenir très proche initier ces programmes à travers l’Afrique sub Saharienne, en particulier dans nos succursales au Sénégal.

Quels sont vos projets et ambitions dans le futur? Pouvez-vous nous en dire plus sur vos projets et le plan pour l’avenir ?

Nous prévoyons de mettre en permanence la « norme de référence » de l’expérience client et l’excellence dans les solutions financières à l’échelle de l’Afrique subsaharienne et dans le monde entier. Actuellement, la Banque se concentre sur toutes ses filiales et les oriente pour assurer des performances optimales et de rendement conformes aux normes de la maison mère.