Jacques Alfred Ndoumbe Eboule, ambassadeur du Cameroun en Ethiopie est décédé

Jacques Alfred Ndoumbe Eboule

L’ambassadeur du Cameroun en Ethiopie est décédé dans la capitale éthiopienne, le lundi 12 août 2019, des suites de maladie.

A Douala,

L’ambassadeur du Cameroun en Ethiopie et auprès de l’Union Africaine, Jacques Alfred Ndoumbe Eboule, était aussi le représentant du Cameroun auprès de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) dont le Secrétaire exécutif est la Camerounaise Vera Songwé. Il était le doyen du corps diplomatique à AddisAbeba et était en service dans la capitale éthiopienne depuis onze ans.

Né le 27 août 1957, Jacques Alfred Ndoumbe Eboule était l’un des meilleurs diplomate de sa génération. Il est sorti de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun en 1992. Il a préparé et obtenu parallèlement une thèse de doctorat en Sciences politiques soutenue en 1992, sous la direction de Albert Bourgi sur le thème « Succession présidentielle en Afrique subsaharienne et continuité de la politique étrangère : l’expérience du Cameroun 1982-1990».

Il a commencé sa carrière de diplomate à la direction des organisations internationales du ministère des relations extérieures. En 1997, il est devenu sous-directeur des organes de l’ONU à la direction des Nations Unies et de la coopération non gouvernementale. Le 2 janvier 2002, il est membre de l’équipe déployée à la mission permanente du Cameroun auprès de l’ONU sous la direction de Martin Belinga Eboutou. Il était premier conseiller. Le Cameroun assurait la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le 17 avril 2006, il devient ministre conseiller à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles. A la mort de l’ambassadeur Isabelle Bassong, il sera chargé d’affaires de cette représentation diplomatique compétente dans les pays du Benelux (Belgique, Pays Bas et Luxembourg). Depuis février 2008, sa carrière diplomatique connait un couronnement avec sa nomination à AddisAbeba.