Jacob Zuma : Et de trois !

Le président sud-africain Jacob Zuma, en polygame assumé, a commencé l’année en beauté. Il a épousé lundi sa troisième femme (mais c’est son cinquième mariage), Thobeka Stacey Madiba, lors d’une cérémonie célébrée ce lundi dans son village.

Le marié a fait montre de ses talents de danseur et la mariée a rappelé que l’on pouvait être très chic, même en tenue traditionnelle zoulou : il suffit de porter entre deux coiffes un foulard Louis Vuitton, assorti à l’imprimé léopard, lui aussi très tendance, du costume zoulou. Le président sud-africain, Jacob Zuma, a convolé en justes noces avec sa troisième épouse ce lundi lors d’une cérémonie traditionnelle à laquelle ont assisté 2 000 invités et ses deux précédentes épouses dans son village de Nkandla, dans le Kwazulu Natal. Thobeka Stacey Madiba, 36 ans, la jeune épousée a été joliment récompensée pour sa patience. Son cher et tendre avait dû repousser sa cinquième noce, prévue l’année dernière, pour cause de calendrier politique chargé (il a été élu président en 2009).

Les femmes du président

 Sizakele Khumalo est la première femme à avoir ravi le cœur de Jacob Zuma. Il l’a rencontrée en 1959 et l’a épousée en 1973. Sizakele Khumalo vit à Nkandla, le village de son mari dans le Kwazulu Natal. Elle, qui n’a pas eu d’enfants, s’occupe de l’importante progéniture de son mari, estimé à 18 ou 19 enfants. L’amour de jeunesse de Zuma serait une femme très réservée et timide.

 Kate Mantsho, sa deuxième épouse, s’est donnée la mort en 2000. Dans sa lettre d’adieu, elle estimait que sa vie de couple avait été « 24 années d’enfer ». Jacob Zuma l’avait épousée en 1976.

 Nkosazana Dlamini-Zuma, ancienne ministre des Affaires étrangères de Thabo Mbeki, a été la troisième femme à convoler avec Jacob Zuma. Elle divorcera en 1998.

 Nompumelelo Ntuli est la quatrième femme de Jacob Zuma (deuxième épouse officielle). Ils se sont dit «oui » en 2008.

 Thobeka Mabhija est depuis le 4 janvier la cinquième femme du président sud-africain, mais sa troisième épouse officielle.

Un sixième mariage en perspective

A 67 ans, le premier chef d’Etat zoulou de l’Afrique du Sud ne compte pas s’arrêter en si bon chemin quand la tradition l’y autorise. Ainsi, il aurait déjà une quatrième compagne en vue. L’heureuse élue se prénomme Gloria Bongi Ngema et a déjà un fils avec Jacob Zuma. En décembre dernier, elle s’est rendue à Nkandla avec un cadeau pour la famille de son fiancé, signe que la dot a été payée dans sa totalité. Le « pantalon d’amour », le surnom du Président dans la presse sud-africaine, aurait encore dans ses revers une autre prétendante. Une princesse swazie, Sebentile Dlamini, dont le pays, réclame que sa situation soit « clarifiée », selon Mail&Guardian. Sa famille a reçu dix vaches en 2002 et la princesse attend toujours.

Si les mœurs du Président divisent, notamment la jeune génération qui trouve la polygamie rétrograde, il faut noter que la société sud-africaine s’avère de plus en plus large d’esprit. [Un erratum a été fait le 6/01/10 : une mauvaise interprétation d’un passage d’un article du journal Le Quotidien donnait l’impression que le cinquième mariage de Jacob Zuma avait été célébré en même temps que le premier mariage gay sud-africain, dont la cérémonie s’est déroulée en 2006.]]. Après la récente [affaire Caster Semenya, la Nation Arc-en-Ciel ne cesse de rappeler au monde qu’elle tente, tant bien que mal, de faire sauter toutes les barrières. Et c’est certainement avec stoïcisme que les Sud-Africains attendent de savoir s’ils auront ou non une première dame.

 Lire aussi : Afrique du Sud : qui sera la première dame ?