J.O. de Pékin : Soraya Haddad remporte la première médaille algérienne

Soraya Haddad a remporté dimanche une médaille de bronze lors de la deuxième journée des Jeux Olympiques de Pékin. Cette distinction est la première qu’a gagnée l’Algérie, qui était rentrée les poches vides des Jeux d’Athènes (Grèce) de 2004.

De notre correspondant en Algérie

Soraya Haddad redonne le sourire à l’Algérie. La judokate de 24 ans (- de 52 kg) a remporté dimanche une médaille de bronze lors de la deuxième journée des Jeux Olympiques de Pékin (Chine). La médaillée de bronze des Mondiaux du Caire (Egypte, 2005) a ainsi redoré le blason de son pays, rentré bredouille des Jeux d’Athènes (Grèce), en 2004.

Avant que ses efforts ne soient couronnés de succès, Soraya Haddad a dû affronter des adversaires de grande envergure. Elle a battu la Belge Marie Muller, la Sénégalaise Hortense Diedhou et la redoutable Sud-Coréenne Kvungok Kor. Mais, en demie-finale, Soraya Haddad s’est heurtée à la Chinoise Xian Dongmei, qui évoluait dans son pays et devant son public.

La judokate de l’Empire du Milieu, de neuf ans l’aînée de Soraya Haddad, a su profiter d’un moment d’hésitation de l’Algérienne pour faire la différence par ippon. Résultat : pour espérer une place sur le podium, la native de la localité d’El Kseur, dans la wilaya de Bejaia, devait éliminer la Kazakhe Sholpan Kaliyeva. Un wazari, deux yuko et un koka ont finalement permis à Soraya Haddad de prendre l’ascendant.

L’Algérie compte bien que la médaille de Soraya Haddad soit la première d’une longue série.