Ivanka Trump en Afrique pour promouvoir les femmes au travail

Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, 45ᵉ président des États-Unis, se rend en Éthiopie et en Côte d’Ivoire avec comme objectif de faire avancer un programme mondial pour les femmes doté d’une subvention de 50 millions de dollars par les Etats-Unis.

Ivanka Trump, arrivée hier dimanche en Ethiopie, passe deux jours en Afrique de l’Est et autant en Afrique de l’Ouest. Elle a visité aujourd’hui l’église de la Sainte-Trinité à Addis-Abeba pour rendre hommage à la mémoire des vies perdues dans le tragique accident d’Ethiopian Airlines.

Elle a déjà effectué hier une visite à des employées travaillant dans la production de café, activité particulièrement développée dans le pays qui est un des premiers producteurs mondiaux. L’industrie du café fait vivre entre 10 et 15 millions de personnes en Ethiopie. La fille du président américain visitera aussi Muya Ethiopia, un établissement textile géré par des femmes dans la capitale, Addis-Abeba, et doit rencontrer des dignitaires à un sommet politique de la Banque mondiale.

Sa visite se fait dans le cadre de l’initiative Women’s Global Development and Prosperity (W-GDP) lancée en février dernier, qui vise à former des femmes du monde entier pour les aider à obtenir des emplois mieux rémunérés, explique le site du Gouvernement américain qui précise que la faible participation des femmes à l’économie formelle entrave la croissance économique et la réduction de la pauvreté dans les pays en développement. Le W-GDP, programme pour le développement mondial et la prospérité des femmes, a été lancé en même temps que les réductions proposées par le président Trump dans l’aide étrangère et l’interdiction de l’aide américaine aux groupes de défense de la santé qui promeuvent ou pratiquent l’avortement précise la BBC.

D’Éthiopie, Ivanka Trump se rendra ensuite en Côte d’Ivoire, où elle devait visiter  une ferme de cacao, en plus de participer à une réunion sur les opportunités économiques pour les femmes en Afrique de l’Ouest. La réunion fait partie de l’Initiative de financement des femmes entrepreneurs de la Banque mondiale. Ivanka Trump  sera rejointe en Côte d’Ivoire par une délégation du Congrès comprenant le sénateur Lindsey Graham (R-S.C.), Proche alliée de la Maison Blanche.

Jusqu’à présent, le président Donald Trumps n’a pas prévu de s’y rendre lui-même en Afrique, qu’il avait qualifié de pays de merde lors d’une réunion début 2018 avec des sénateurs pour évoquer un projet proposant de limiter le regroupement familial et de restreindre l’accès à la loterie pour la carte verte aux USA.