Israël-Palestine : Washington « travaille pour mettre fin à ce conflit »


Lecture 2 min.
Joe Biden, Président des Etats-Unis
Joe Biden, Président des Etats-Unis

L’escalade de la violence entre Israël et la Palestine est devenue très préoccupante pour le Maroc. En effet, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu par téléphone avec son homologue américain, Antony Blinken.

Des manifestations contre Israël et en soutien à la Palestine se sont multipliées ces derniers jours à travers le monde et plus particulièrement au Maroc. Le royaume chérifien est l’un des rares pays du monde arabe à vouloir normaliser ses relations avec Israël. Alors soucieux de l’escalade de la violence entre Israël et la Palestine, le Maroc tente de rectifier le tir. C’est dans ce contexte que le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu par téléphone avec son homologue américain, Antony Blinken, mardi 18 mai.

Les diplomates marocain et américain « ont discuté de leur préoccupation commune concernant la violence en Israël, en Cisjordanie et à Gaza, qui a coûté la vie à des civils israéliens et palestiniens, y compris des enfants », indique le département d’État dans un communiqué. « Le Secrétaire a souligné l’importance d’un partenariat bilatéral solide et le rôle clé du Maroc dans la promotion de la stabilité dans la région », fait savoir la même source.

Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken a également confirmé dans un tweet, avoir discuté avec Nasser Bourita de « l’importance de rétablir le calme en Israël, en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza pour empêcher de nouvelles pertes de vie humaines ». Aussi, a-t-il souligné que « le Maroc est un partenaire stratégique, et nous allons travailler ensemble pour mettre fin à ce conflit ».

Par ailleurs, la Ligue arabe a salué, hier mercredi, la décision du roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, d’envoyer une aide médicale et humanitaire d’urgence aux Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, afin d’alléger les souffrances des Palestiniens et les soutenir dans la situation actuelle, qui a fait plusieurs victimes et causé des pertes en vies humaines.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter