Israël : le mariage entre un musulman et une juive cristallise l’extrême droite

En Israël, un mariage judéo-musulman a provoqué la colère d’extrémistes israéliens.

Le mariage en Israël de Mohamed Mansour et Moral Malka est loin d’avoir été de tout repos pour ces tourtereaux. Au contraire, leur union, célébrée ce dimanche, a provoqué la colère des extrémistes israéliens qui luttent contre les mariages mixtes. Cette union entre un Arabe de Jaffa (Tel-Aviv) et une juive était donc pour Lehava, un groupe israélien d’extrême droite, plus une vision d’horreur que de bonheur.

Lehava avait appelé à manifester devant la salle de mariage où se tenaient les festivités. La justice n’a pas interdit ce rassemblement d’extrémistes, mais a demandé à la police de contenir les manifestants à 200 mètres du lieu du mariage. Et malgré un dispositif policier impressionnant, selon le Los Angeles Times, les mariés ont été contraints de faire appel, à leur frais, à une société de gardiennage privée pour assurer la sécurité des convives.

Pas moins de 200 personnes s’étaient déplacées pour crier leur haine, à base de slogans tels que : « Mort aux Arabes » ou « Que votre village brûle », selon les propos rapportés par Al-Arabyia. Quatre personnes ont été arrêtées au cours de la manifestation.

Loin de vouloir se taire, les sympathisants du jeune couple ont organisé une contre-manifestation, à proximité de la cérémonie, pour leur afficher leur soutien.