Investissement public : une équipe du FMI au Cameroun

Une délégation du département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Jean Luc Hells, séjourne au Cameroun depuis le 19 février 2020. C’est dans le cadre d’une mission d’assistance technique sur les réformes budgétaires en cours dans le pays.

« Un certain nombre de progrès ont été réalisés au Cameroun dans le domaine des réformes des finances publiques et plus particulièrement des investissements publics depuis 2016. Notamment au niveau budgétaire, des partenariats publics-privés et des coordinations entre le niveau central et le niveau local. Sur bien de ces aspects, le Cameroun est en avance par rapport à certains pays », s’est d’emblée réjoui Jean Luc Hells, au sortir d’une audience avec le ministre camerounais des Finances, le 19 février 2020.

A l’issue de cette audience, le chef de mission a indiqué à la presse qu’ils sont au Cameroun pour assister le ministère des Fiances à mettre en ordre un certain nombre de réformes, principalement dans la gestion des investissements publics.

Il y a trois ans en effet, le FMI avait fait une analyse sur le système de gestion de ce pan des finances. Il est question aujourd’hui d’examiner les progrès entrepris entretemps et voir quels sont les domaines qui nécessitent des améliorations. Après ce tour d’horizon, la mission compte travailler sur les aspects budgétaires et financiers. Un accent sera également mis sur la sélection des projets de même que sur la gestion des actifs de l’Etat.

Pour le chef de mission, les investissements publics sont importants pour tous les pays du monde. De telle sorte que si les projets sont bien construits et bien menés, ils permettent à la fin de générer de la richesse.