Internet pour passer son bac

Avec le lancement du site examen.sn, destiné aux élèves de troisième et de terminale, la Direction générale de l’enseignement moyen et secondaire du Sénégal se lance dans les TIC et espère donner un coup de pouce aux élèves dans les disciplines scientifiques.

Le ministère de l’Education du Sénégal souhaitant revaloriser les disciplines scientifiques s’est retrouvé confronté à un problème : l’absence totale d’annales adaptées aux programmes sénégalais pour les examens du BEFM (brevet de fin de troisième) et du baccalauréat. D’où l’idée de créer ce site permettant la mise à disposition des sujets d’examens des cinq dernières années pour les disciplines des Sciences et vie de la terre, Sciences physiques et Mathématiques.

Les élèves, enseignants ou conseillers pédagogiques auront accès aux sujets corrigés, mais aussi à des conseils de rédaction ou d’orientation. Comment bien s’orienter après la troisième, préparer au mieux une poursuite des études à l’étranger car, comme il est précisé sur le site

 » Le choix d’un métier, (…) c’est le choix d’une vie « .

Le Resafad en appui

Le site a été lancé le 10 décembre dernier, le même jour que l’ouverture du centre Resafad/Sénégal qui va héberger le service. Le Resafad, Réseau africain de formation à distance, est soutenu par la Francophonie et le Ministère français des Affaires étrangères. Chaque capitale des pays d’Afrique de l’Ouest a bénéficié de l’implantation d’un centre de ressources multimédia comportant un accès à l’information, une salle de formation, et un espace de production de ressources éducatives. Les différents centres travaillent ensuite ensemble pour partager leur expérience. Celui de Dakar est le dernier à avoir ouvert. Il propose pour l’instant 13 postes, un serveur et une connexion spécialisée 128 kb.

Pour juger l’impact de ce système, rendez vous après les examens pour vérifier si les notes des examens dans les matières scientifiques sont en progrès…