International SOS ouvre son premier centre d’assistance au Moyen-Orient

A Dubaï, au cœur de l’une des régions les plus dynamiques du monde,
International SOS renforce sa présence et son expertise médicale et sécurité

Paris, le 31 mars 2009. International SOS, leader mondial de l’assistance médicale et sécurité, vient d’inaugurer un centre d’assistance à Dubaï, dans la « Dubaï Airport Free Zone » (DAFZ), pour offrir un service 24/7 en matière d’assistance médicale, voyage et sécurité à ses clients internationaux opérant dans la région.

« En raison du formidable dynamisme économique de la région et de sa situation géographique stratégique, le Moyen-Orient bénéficie depuis plusieurs années d’investissements étrangers croissants et accueille un grand nombre de voyageurs d’affaires et d’expatriés. » précise Olivier Ryder, Directeur Général Régional d’International SOS pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Ce nouveau centre d’assistance est au service des grandes entreprises internationales, des Organisations Non Gouvernementales et des Ministères. Les entreprises françaises présentes dans la région sont issues des secteurs pétrolier et parapétrolier, minier, de la construction, des services financiers et de la grande distribution.

« L’ouverture du centre d’assistance de Dubaï relève de la stratégie globale du groupe en matière d’assistance. International SOS souhaite que ses services soient délivrés au plus près des activités de ses clients, par des experts connaissant les différentes cultures, comprenant la situation géopolitique, parlant les langues locales, et ce particulièrement dans une région perçue comme étant à risque tant d’un point de vue médical que sécurité. », commente Laurent Fourier, Directeur Général Régional CEMA.

D’un point de vue médical, le Dr Arnaud Derossi, Directeur Médical Assistance et Aviation EMEA, partage son expertise : « Comme toujours en médecine d’assistance, ce sont les pathologies cardiovasculaires et la traumatologie qui dominent, les maladies infectieuses étant ici moins représentées que dans d’autres régions du monde. Compte-tenu du contexte local, nous sommes également ponctuellement confrontés à des blessures dues à des actes de terrorisme. Notre positionnement à Dubaï permet de profiter au mieux de l’infrastructure hospitalière locale, afin de l’utiliser comme un centre de stabilisation avant, si besoin, rapatriement vers le pays d’origine. ».

Selon le Dr Laurent Arnulf, Directeur Médical MEA et CEMA, « C’est aussi la problématique de l’accès aux infrastructures de soins qui est à considérer. International SOS met en place des projets médicaux sur sites isolés pour le compte de ses clients, depuis la phase d’audit médical sur site jusqu’à la mise à disposition de médecins ou d’infirmiers. ».

D’un point de vue de la sécurité, la zone couverte au niveau opérationnel par le centre d’assistance de Dubaï est vaste. Elle comprend le Golfe Persique, le Moyen-Orient et l’Afrique de l’Est. Pour la plupart d’entre eux ces pays sont classés à «risque élevé» ou « à risque extrême » pour les voyageurs et expatriés.
Ces risques sont de natures différentes. Au Moyen-Orient par exemple, le terrorisme apparait comme le premier risque auquel peuvent être confrontés les expatriés et les voyageurs, viennent ensuite les accidents de la route et la criminalité. En Afrique (Congo, Nigeria, Soudan, …), région stratégique pour ses ressources naturelles, ce sont les actes criminels qui sont les plus répandus, suivis par les accidents de la route et enfin les crimes organisés (hold-up, kidnapping …). La proximité de Dubaï de ces territoires permettra un déploiement plus rapide des experts d’International SOS en cas d’événement local.

En 2008, les activités d’international SOS ont progressé de plus 30 % dans la région. Dans les mois à venir, le Groupe prévoit d’accroître ses investissements de 30 % et devrait ouvrir des bureaux au Yémen, à Qatar et à Abu Dhabi.

 Le site d’International SOS