Injures raciales, Brice Hortefeux relaxé en appel

La Cour d’appel de Paris a relaxé jeudi Brice Hortefeux suite à un délit d’injure raciale, rapporte le Nouvel Observateur. En 2009, l’ancien ministre de l’Immigration avait adressé des propos racistes à l’égard d’un jeune militant UMP originaire du Magheb. Les accusations ont été jugées irrecevables de la part du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), à l’origine des poursuites. Le MRAP se pourvoit en cassation.