Il y a plus d’obèses en Egypte qu’aux Etats-Unis

Les Etats-Unis n’ont plus le taux le plus élevé d’obésité dans le monde. Ils ont été détrônés par des pays comme l’Egypte où 33% de la population est obèse, selon un rapport de l’organisation des Nations-unies pour l’alimentation (Fao).

Contre toute attente, les Etats-Unis ne sont plus en tête des pays où il y a le plus d’obèses. L’Egypte les devance désormais. Selon un rapport de l’organisation des Nations-unies pour l’alimentation (Fao), près de 33% des Egyptiens sont obèses contre 31% pour les Etats-Unis.

A quoi est due ce phénomène? Selon la Fao, les pays qui se développent s’inspirent du mode de vie des pays industrialisés et prennent parfois des mauvaises habitudes, notamment alimentaire. « Ces pays acquièrent certains des avantages mais aussi des problèmes des pays industrialisés, dont l’obésité », a souligné la Fao dans son rapport.

L’organisation souligne aussi que la culture culinaire joue beaucoup dans l’augmentation de l’obésité. C’est le cas pour des pays comme l’Egypte où la nourriture est très riche. Un phénomène inquiétant d’autant que le nombre de diabétiques est très élevé dans le pays, où la pratique régulière d’un sport n’est pas encore ancrée dans les mœurs. Les fast-food qui sont particulièrement prisés par les Egyptiens contribuent aussi à l’augmentation de l’obésité.

Pour savoir si l’on n’est pas en surpoids, il faut connaitre son indice de masse corporelle. Pour le calculer, il faut diviser son poids par sa taille au carré. Une personne est considérée en surpoids si son indice de masse corporelle se situe entre 25 et 29,9. Une fois la barre des 30 passée, on parle d’obésité. L’obésité devient particulièrement dangereuse pour la santé lorsque l’indice de masse corporelle atteint 40. Elle peut alors même provoquer la mort de la personne en surpoids, qui risque l’arrêt cardiaque à tout instant.